Pain au chocolat et raisins secs {Végétalien}

Pain au chocolat et raisins secs {Végétalien}

Noël approche mes amis ! Les bureaux sont de plus en plus vides, les maisons sont en ébullition. Nous terminons les préparatifs pour le grand soir. Décorations, cadeaux, menus…  C’est la dernière ligne droite avant de retrouver nos proches pour un moment de partage et d’amour.

Et c’est dans cet esprit là que j’ai envie de partager avec vous une recette qui est devenu une tradition chez nous au fil des années : celle du pain au chocolat et aux raisins secs. Je ne parle pas ici d’un pain avec quelques pépites, ou ceux à 15 centimes (blague politique). Non, je parle bien d’un pain full chocolat (pépites incluses) ! Nous le servons généralement au brunch du 25 décembre, il s’accompagne très bien d’une pâte à tartiner au chocolat (y’en a jamais assez XD), ou seul, passé au grille-pain. Il fait le bonheur de mon beau-père, à tel point que j’en prépare maintenant deux !

La recette original vient du livre Pains & Viennoiseries – Pas à pas, de Emmanuel Hadjiandreou chez Marabout. Je vous préviens, pour effectuer cette recette, mieux vaut s’y prendre tôt ! Le mieux, c’est de commencer au petit matin pour que le pain soit prêt pour le goûter, ou bien la veille. C’est parti !

Pain au chocolat et aux raisins secs

Pain de Noël au chocolat et raisins secs

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ingrédients

Voici les ingrédients utilisés pour cette recette, pour un pain moyen :

  • 330 g de farine T80
  • 250 g d’eau à température ambiante
  • 35 g de levain déshydraté
  • 5 g de levure boulangère
  • 8 g de sel
  • 20 g de cacao en poudre pur (Van houten)
  • 100 g de raisins secs
  • 80 g de pépites de chocolat noir 70%

Préparation

Dans un saladier, mélangez la farine, le sel, le cacao, les raisins secs et les pépites de chocolats. Dans un bol, versez l’eau, puis le levain déshydraté et la levure boulangère. Mélangez jusqu’à dissolution de cette dernière. Versez ensuite le contenu du bol dans le saladier, et remuez bien. La pâte doit être bien légère. Vous pouvez rajouter un peu d’eau si vous trouvez qu’elle est trop sèche. Recouvrez le saladier d’un linge légèrement humide, et laissez poser 10 minutes. Répétez ces deux étapes deux fois, avant de laisser poser une bonne heure dans un endroit un peu chaud (21 °C), dans la salle de bain à côté d’un radiateur par exemple (étape de pointage).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au bout de cette heure, la pâte devrait avoir levé. Chassez-en le gaz en la frappant doucement, puis déposez la sur un plan de travail fariné. Vous pouvez ensuite diviser la pâte en deux avant de la mettre dans un banneton allongé. Je préfère la laisser en un bloc. Farinez le banneton, et déposez-y la pâte. Laissez poser pendant 3 à 6h. Voilà pourquoi il vaut mieux s’y prendre en avance !

Lorsque que la pâte a bien gonflé, préchauffez le four à 240 °C. Placez un plat creux en bas du four. Retournez le banneton sur une plaque recouverte de papier cuisson. Saupoudrez la pâte de farine et incisez le dessus dans la forme que vous souhaitez (croix, ligne, diagonale, …). Versez une tasse d’eau dans le plat au four, puis enfournez le pain. Baissez la température du four à 220 °C, et laissez cuire pendant 30 minutes.

pain-au-chocolat-6

J’espère que ce pain vous plaira. Perso, je ne peux plus m’en passer … Joyeux Noël à toutes et à tous !

 

Sablés de Noël à la noisette et aux épices {végétalien}

Sablés de Noël à la noisette et aux épices {végétalien}

L’année dernière, j’ai fait pour la première fois des sablés à la noisette et aux épices végétaliens, qui sentent bon Noël. Ils ont rencontré un franc succès et sont devenus une tradition du même coup. Cette année j’en ai refait pour mes collègues, qui ont crié au scandale quand la boite a été terminée. Je sens que je vais devoir leur en refaire ! Comme quoi, les biscuits vg, c’est très bon ! 😉

Je vous livre ici la recette de ces petites merveilles.

sablés aux épices de noël végétaliens

Petits sablés de Noël à la noisette et aux épices {végétalien}

Ingrédients

  • 150 de noisettes (ou de poudre de noisettes)
  • 250g de farine de blé T80
  • 80g de sucre de coco
  • 125g de margarine vitacoco (végétalienne ET sans huile de palme!)
  • 3 CS de lait végétal
  • 2 CS de mélange d’épices « Pain d’épices »
  • 1 belle pincée de vanille en poudre
  • 1 cc de poudre à lever
  • 1 pincée de sel

Préparation

  • Faites ramollir votre margarine. Elle doit rester encore solide.
  • Réduisez vos noisettes en poudre à l’aide d’un robot. On a le personnal blender à la maison, il est parfait.
  • Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients secs.  Ajoutez la margarine ramollie et le lait végétal, et pétrissez avec les doigts jusqu’à former une jolie boule de pâte (penser à se laver les mains avant ^^).
  • Enroulez la pâte dans un torchon et placer la au frigo pendant 1 à 2h pour qu’elle soit plus facile à étaler ensuite.
  • Abaisser la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Elle est assez collante et friable, il faut donc y aller doucement et bien fariner votre plan de travail.
  • Découpez les formes que vous voulez : sapins, étoiles, rennes, petits cœurs… C’est le moment d’être créatif ! Pour éviter de tout casser, je les décolle à l’aide d’une spatule et je pose les futurs biscuits délicatement sur une plaque de cuisson au fur et à mesure.
  • Enfournez vos fournées de sablés pendant 10 à 15 minutes à 180°C. La cuisson dépendra en réalité de votre four. Surveillez bien l’état des sablés et sortez-les du four dès que le bord commence à brunir.

Ces petites choses se conservent très bien pendant quelques jours dans une boite en fer ou un bocal en verre (mais ils ne restent jamais bien longtemps !)

J’utilise du sucre de coco pour son indice glycémique bas, mais c’est un sucrant onéreux. Vous pouvez donc utiliser n’importe quel sucre que vous avez dans vos placards. Un sucre complet apportera simplement un côté plus rustique, un peu de couleur à la pâte et aussi un peu plus de minéraux qu’un sucre blanc.

Le lait végétal peut très bien être remplacé par de l’eau !

Petits sablés de Noël à la noisette et aux épices {végétalien}

Hachis parmentier aux châtaignes et aux panais {végétalien}

Hachis parmentier aux châtaignes et aux panais {végétalien}

L’hiver arrive, il fait froid, les légumes d’été ont déserté depuis un bon moment les étals de marché. Il va falloir faire avec les légumes d’hiver. C’est à dire principalement des courges, des choux et des légumes racines. Parmi ceux-ci, il y a les panais donc beaucoup gens ne savent pas trop quoi faire la plupart du temps. Les panais font parti des légumes anciens et sont assez proches des carottes en goût. Il ont un petit côté sucré. On aime beaucoup en manger à la maison et il y a plein de façons de les préparer : en soupe, en frites, en purée. Aujourd’hui je vous propose une recette de hachis parmentier végétalien.

hachis parmentier végétalien

Hachis parmentier aux châtaignes et aux panais

Pour 4 à 6 personnes en fonction de la taille des portions servies

Ingrédients

Pour le hachis :

  • 300g de lentilles vertes sèches
  • 200g de châtaignes cuites
  • 1 oignon jaune émincé
  • 2 échalotes émincées
  • 1 CS d’huile d’olive
  • 2 CS de tamari (ou de sauce soja)

Pour la purée :

  • 450g de pommes de terre
  • 800g de panais
  • Sel, poivre
  • Chapelure ou levure maltée

Préparation

  • Commencez par rincer les lentilles, puis mettez les dans un grand volume d’eau froide et faites cuire 25 minutes à partir du début de l’ébullition. Réservez.
  • Dans une sauteuse, faites chauffer 1 CS d’huile d’olive. Ajoutez l’oignon et les échalotes émincées. Laissez quelques minutes jusqu’à ce que ça dore.
  • Pendant ce temps, coupez les châtaignes en petits morceaux. Ajoutez-les dans la sauteuse, ainsi que  les lentilles. Versez le tamari sur le tout et mélangez bien.
  • Répartissez la préparation dans un plat à gratin.
  • Epluchez les pommes de terre et coupez les légumes en gros cubes. Faites les cuire 20 minutes à la vapeur ou dans de l’eau bouillante salée.
  • Réduisez les en purée, ajoutez du jus de cuisson ou un peu de lait végétal pour assouplir la purée si besoin.
  • Rectifiez l’assaisonnement et répartissez la purée sur le hachis.
  • Saupoudrez de chapelure et /ou de levure maltée.
  • Enfournez pendant 25 minutes à 200°C.

A servir bien chaud, avec des feuilles vertes (jeunes pousses d’épinard, mâche, roquette…) et un petit bol de soupe.

hachis parmentier végétalien

hachis parmentier végétalien

Notes:

  • Il existe de la chapelure sans gluten pour une recette 100% sans gluten si besoin.
  • Si vous n’avez pas de tamari ni de sauce soja, salez simplement le plat.
  • Vous pouvez ajouter des champignons émincés aux lentilles et aux châtaignes, pour une version encore plus forestière et rustique.
  • Les panais peuvent être remplacés par du potimarron, des carottes ou autres légumes de saison.
  • Enfin, pensez à faire cuire vos lentilles à l’avance pour réduire le temps passé en cuisine le moment venu.

 

Carrot cake {végétalien, sans gluten}

Carrot cake {végétalien, sans gluten}

J’ai découvert le carrot cake à Edinbourg en mai dernier et, on peut le dire, ce fût une immense révélation culinaire pour moi. Il a directement rejoint le top 3 de mes gâteaux favoris. J’ai ensuite entrepris une étude comparative des carrot cakes de l’Ecosse (il faut savoir se sacrifier que voulez-vous) et celui d’Edimbourg l’emporte haut la main !
En rentrant, j’ai eu envie d’en faire un à la maison (et un haggis végétarien, mais je n’ai pas encore essayé malheureusement). J’ai opté pour une version végétalienne et sans gluten afin de répondre aux exigences de l’estomac d’une amie qui m’est chère. J’ai donc utilisé un mélange de farine de blé semi-complète et de farine de châtaignes, pour le côté rustique et automnale.
Si vous vous fichez royalement du gluten ou que vous voulez un gâteau plus économique, remplacez simplement les différentes farines par de la farine de blé T80. Vous pouvez aussi faire un mélange avec d’autres farines sans gluten, comme riz – sarrasin par exemple. Le goût sera forcément un peu différent, car la farine de châtaigne apporte un vrai plus.
Le gâteau obtenu est compact et un peu humide. Une petite part suffit. Il est aussi très riche en saveurs et se marie parfaitement avec un bon thé. J’espère que vous l’apprécierez autant que moi.

carrot cake

Ingrédients

Pour le gâteau : 

  • 75g de faine de riz semi-complète
  • 75g de farine de châtaignes
  • 50g de sucre de coco
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 2 CS de cannelle
  • 1 cc de muscade
  • 1 cc de vanille en poudre
  • 1 pincée de cardamome
  • 1 pincée de poivre noir
  • 1 orange bio (le zeste + le jus)
  • 100g e purée de pomme non sucrée
  • 120g de yaourt de soja nature
  • 3 CS d’huile de coco fondue
  • 2 carottes (environ 200g)
  • 75g de noix de grenoble
  • 50g de raisins secs
  • 1 pincée de sel

Pour le glaçage :

  • 125g de yaourt de soja nature
  • 60g d’huile de coco
  • 20g de sucre glace
  • 1 cc de jus de citron

Préparation

dsc_1398

  • Torréfiez les noix à sec dans une grande poêle, réduisez-les en petits morceaux à l’aide d’un grand couteau et réservez.
  • Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients secs entre eux, ainsi que les épices et le zeste de l’orange.
  • Ajoutez la compote, le yaourt de soja, l’huile de coco, et le jus de l’orange. Mélangez-bien.
  • Râpez-les carottes, essorez-les dans un torchon et ajoutez-les à la préparation. Incorporez les raisins secs.
  • Versez le tout dans un petit moule et enfournez pour 35 à 40 minutes à 180°C.
  • Une fois cuit, il faut laisser le gâteau refroidir avant de mettre le glaçage dessus. Deux méthodes : la patiente en le laissant refroidir tranquillement à l’air libre ou la pressée en le mettant une quinzaine de minutes au congélateur.
  • Pendant ce temps préparer le glaçage en mélangeant tous les ingrédients entre eux. Dur n’est-ce-pas ? 😉 Répartissez-le sur toute la surface du gâteau et laissez le tout au frais pendant quelque temps pour que la surface durcisse.

dsc_1441

Je conserve le gâteau au réfrigérateur pendant 4-5 jours, même s’il est généralement mangé plus vite que ça !

 

Velouté de courge butternut au curry {végétalien}

Velouté de courge butternut au curry {végétalien}

Encore une soupe et encore une à base de courge, une butternut cette fois-ci. Parce que c’est l’automne, qu’il fait froid et que je voue un culte aux soupes oranges – rouges apparemment ! Et aussi parce que le potager a produit beaucoup de courges cet été!

En plus, au moment où j’écris cette recette, il neige. C’est dire si les soupes sont d’actualité!

Velouté de courge butternut au curry

dsc_1912

Pour 4 petits bols

Ingrédients

  • une belle courge butternut
  • 4 carottes
  • 1cc de curry
  • 1cc de curcuma
  • 200 mL de lait de coco

Préparation

  • Commencer par éplucher la courge butternut et à retirer les graines. Le plus simple c’est de la découper et gros bouts et de les éplucher ensuite.
  • Coupé la en cubes de tailles moyenne.
  • Brossez les carottes et découpez-les en gros morceaux.
  • Mettez les légumes dans une grosse casserole, couvrez d’eau et ajoutez les épices. Laissez cuire à petit bouillon pendant une vingtaine de minutes.
  • Ajoutez le lait de coco et mixez. Servez bien chaud.

Pour servir, faites toaster des graines de courges et parsemez la soupe avec. Ou alors optez pour un granola salé, c’est toujours très bon.

Bon appétit!

Tarte rustique pommes – noisettes {végétalien}

Tarte rustique pommes – noisettes {végétalien}

Il faut croire que je suis dans ma période « tartes » puisqu’après la quiche au potimarron, je vous propose cette fois une tarte sucrée aux pommes et aux noisettes. Jo me réclamait une tarte aux pommes depuis plusieurs semaines, c’est donc chose faite. Comme d’habitude, j’ai opté pour la version rustique, ça doit être mon côté campagnarde qui ressort ! 😉

dsc_1864-2

Tarte rustique pommes – noisettes

ingrédients

  • 150g de farine de petit épeautre complète
  • 30g de noisettes réduites en poudre
  • 30g de sucre de coco
  • 1 pincée de vanille
  • 1 pincée de sel
  • 3 CS d’huile de tournesol
  • 50ml de lait végétal ou d’eau tiède
  • 3 pommes
  • Cannelle

Préparation

  • Dans un saladier, mélangez les ingrédients secs entre eux puis ajoutez l’huile et le lait végétal. Mélangez du bout des doigts et pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule de pâte lisse.
  • Etalez votre pâte directement sur une feuille de cuisson, la mienne est une feuille réutilisable.
  • Découpez vos pommes en lamelles et disposez en cercle sur la pâte en laissant quelques centimètres sans rien.
  • Saupoudrez de cannelle, de sucre de coco si vous le souhaitez et éventuellement de poudre de noisettes.
  • Enfournez à 175°C pendant 35 à 40 minutes selon votre four.

Je vous conseille de la déguster avec un bon thé noir ou un chocolat chaud avec plein de chantilly de coco. Parfait pour la saison !

dsc_1869dsc_1872

Notes :

  • Vous pouvez remplacer l’huile de tournesol par de l’huile de noisettes si vous en avez, pour un goût encore plus prononcé.
  • Je sucre peu mais libre à vous d’augmenter les doses si besoin. J’utilise du sucre de coco car il a un index glycémique assez bas, ce qui me permet d’éviter les pics de glycémie impromptus qui ont tendance à me filer des boutons… #instantglamour Vous pouvez bien sûr utiliser le sucrant solide que vous souhaitez. Je vous conseille toutefois que conservez un sucre complet, autant pour le côté rustique que pour l’aspect nutritionnel.

Quiche au potimarron, châtaignes et tofu fumé {végétalien}

Quiche au potimarron, châtaignes et tofu fumé {végétalien}

Je n’avais pas forcément prévu de faire un quiche au potimarron tout de suite, vu que j’ai déjà publié deux recettes avec cette courge mais c’était sans compter sur Gwenaëlle qui m’en a demandé une le weekend où elle est venu à la maison. Promis j’essaie de changer de légumes pour les prochaines recettes. Que voulez-vous, le potimarron, c’est juste trop bon!

Je vous propose deux versions pour la pâte : une sans gluten à base de farine de riz et de flocons de sarrasin, tirée et adaptée du livre de Cléa Tout sans gluten et une classique à base de farine de blé. Vous pouvez aussi remplacer une partie de la farine de blé par de la farine de châtaignes ou bien de sarrasin pour lui donner un petit goût plus rustique.

Cette quiche est parfaite pour la saison : pleine de saveurs, chaleureuse et fondante !

dsc_1796

Quiche au potimarron, châtaignes et tofu fumé

Pour une grande quiche familiale (environ 6 parts)

Pâte – Version sans gluten

Ingrédients

  • 240g de farine de riz semi-complet
  • 120g de flocons de sarrasin
  • 120g de maïzena
  • 40g de purée d’amandes
  • 40g d’huile de tournesol
  • 280ml d’eau chaude
  • une pincée de sel

Préparation

  • Dans un grand saladier, mélangez bien les ingrédients solides.
  • Ajoutez la purée d’amandes, l’huile de tournesol et l’eau et mélangez à la cuillère pour commencer.
  • Puis pétrissez à la main pendant quelques minutes jusqu’à avoir une boule de pâte lisse. Ajoutez de la farine si la pâte est trop collante, de l’eau si elle est trop farineuse.
  • Laissez reposer la pâte environ une demi-heure.
  • Foncez un moule à tarte en l’étalant directement à la main à l’intérieur.
  • Précuire la pâte 5 minutes à 180°C.

Vous pouvez remplacer la purée d’amandes par de la purée de noisettes, ça ira à merveille avec la recette. Vous également opté pour une version 100% huile de tournesol pour une version plus économique, la purée d’oléagineux étant très onéreuse.

Pâte – Version classique

Ingrédients

  • 250g de farine de blé T80
  • 50ml d’huile d’olive ou de tournesol
  • 100ml d’eau tiéde
  • une pincée de sel

Préparation

  • Dans un saladier, mélangez la farine avec le sel. Ajoutez l’huile et l’eau et mélanger avec les doigts.
  • Pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule de pâte homogène.
  • Laissez reposer la pâte le temps de préparer l’appareil, puis foncez un moule à tarte.

Appareil

Ingrédients

  • 1 potimarron moyen
  • 200g de châtaignes cuites
  • 250mL de crème de soja
  • 200g de tofu fumé
  • 1 CS de fécule de maïs
  • Graines de courges (optionnel)
  • Sel, poivre

Préparation

  • La veille, plus tôt dans la semaine (ou quand vous voulez avant de vouloir vous mettre à préparer la quiche), faites cuire votre potimarron à la vapeur et réduisez-le en purée. Nul besoin de l’éplucher, contentez-vous de bien le brosser pour retirer la terre et de retirer les graines à l’aide d’une cuillère. J’ai récupéré 700g de purée de potimarron pour la suite de la recette et gardé le restant pour me faire un porridge plus tard dans la semaine.
  • Découpez le tofu fumé en cubes et mettez-les dans un robot à lames en S. Ajoutez les châtaignes, la crème de soja, la fécule, le sel et le poivre.
  • Mixez jusqu’à l’obtention d’un mélange à peu près lisse.
  • Mélangez avec la purée de potimarron. Rectifiez l’assaisonnement si besoin et versez sur la pâte. Lissez à l’aide d’une spatule.
  • Répartissez 1 ou 2 poignets de graines de courges sur le dessus pour la déco.
  • Enfournez pour 40 minutes à 180°C. C’est prêt.

dsc_1814

Bon appétit!

 

 

Dhal de lentilles corail aux épinards {végétalien}

Dhal de lentilles corail aux épinards {végétalien}

Aujourd’hui je vous propose un classique de la cuisine végétarienne : le dhal de lentilles corail. C’est vraiment un plat « doudou » et réconfortant, parfait pour l’automne quand les températures diminuent. J’adore en manger pour la texture fondante et les épices qui me réchauffent de l’intérieur.

C’est un plat très versatile. Il s’adapte au contenu de vos placards et aux légumes de saison. Ici je vous propose une version aux épinards mais on peut très bien imaginer en préparer un avec des carottes, des tomates, des courgettes… Avec ou sans lait de coco.

Pour finir de vous convaincre si ce n’est pas déjà fait, c’est un plat très vite prêt : une vingtaine de minutes et hop, à table !

Comme d’habitude, je prépare 3 portions pour en emmener une le lendemain midi au travail.

Dhal de lentilles corail aux épinards

Dhal de lentilles corail aux épinards - végétalien

Ingrédients pour 3 personnes

  • 200g de lentilles corail rincées
  • 600g d’épinards lavés et émincés grossièrement
  • 1 gros oignon jaune émincé
  • Bouillon de légumes
  • 100 ml de lait de coco
  • Curry
  • Curcuma
  • 1 CS d’huile de coco

Préparation

  • Faites fondre l’huile de coco dans une sauteuse puis ajoutez du curry et du curcuma. Mélangez bien et faites chauffer quelques instants pour que les épices diffusent leurs aromes.
  • Ajoutez l’oignon émincé et faites le fondre.
  • Ajoutez les lentilles corail et couvrir de bouillon de légumes. Laissez cuire 15 minutes environ en ajoutant du bouillon si besoin.
  • Ajoutez les épinards et laissez cuire 5 minutes, le temps de les faire tomber, puis versez le lait de coco. Rectifiez l’assaisonnement si besoin.
  • Servez bien chaud ! Bon appétit.

Ce plat est très bon servi avec du quinoa, du riz complet, des pommes de terre vapeur ou encore des naans (une recette de ces petits pains toute simple ici)

Notes :

Le lait de coco est assez riche, du coup je n’en met que 100ml (et je peux utiliser le reste pour un second plat) mais sentez-vous libre d’en mettre plus pour un plat encore plus onctueux.

Je ne donne pas d’indications précises pour les quantités d’épices car je ne suis jamais les proportions indiquées dans les recettes. ^^ Faites en fonction de votre goût : plus ou moins épicé. Moi je mets beaucoup de curcuma, parce que j’adore ça !

Velouté de potimarron & tomates {végétalien}

Velouté de potimarron & tomates {végétalien}

En ce dimanche d’automne embrumé, je vous propose une recette de soupe simplissime parfaite pour l’intersaison. C’est ma deuxième préférée après celle aux courgettes et haricots blancs. Je la fais très régulièrement au début de l’automne, notamment pour utiliser les tomates du jardin qui sont un peu abimée.

Evidemment il y a du potimarron dedans. Parce que je suis folle de ce légume. Voilà tout.

Velouté de potimarron & tomates

Pour 2 gourmands en plat principal

(Ou 4 petits bols en entrée)

Velouté tomates & potimarron

Ingrédients

  • 600g de potimarron
  • 600g de tomates
  • 2 têtes d’ail
  • Bouillon de légumes
  • Herbe de Provence

Préparation

Vous allez voir c’est compliqué! 😉

  • D’abord découpez les légumes en morceaux de taille moyenne. Nul besoin d’éplucher le potimarron, sa peau est fine et se mange très bien.
  • Tout mettre dans une casserole. Ajoutez l’ail écrasé.
  • Couvrir de bouillon de légumes et faites cuire à petits bouillons pendant une vingtaine de minutes.
  • Ajoutez les herbes, assaisonnez et misez le tout. C’est prêt!

Je la sers souvent avec des tartines de houmous par exemple, ou des galettes de légumineuses comme des « steaks » de haricots rouges. Il m’arrive également de la servir seule avec un peu de granola salé, c’était le cas dimanche dernier.

Velouté de potimarron & tomates

Bon ça c’est pour la version expéditive des dimanches soirs où j’ai vraiment la flemme (et des autres soirs aussi d’ailleurs). On peut aussi faire revenir un oignon dans une cuillère à soupe d’huile d’olive, ajoutez l’ail et les légumes et les faire dorer avant d’ajouter le bouillon. C’est la version plus sophistiquée. Mais la plus simple est déjà très bonne, je vous jure!

Sur ce je vous souhaite une très bonne journée, moi je vais m’équiper et partir dans le froid glacial (au moins) pour ma sortie longue du dimanche tant attendue ! 🙂