Gâteau renversé à la rhubarbe {végétalien}

Gâteau renversé à la rhubarbe {végétalien}

J’ai fait ce gâteau renversé à la rhubarbe en version végétalienne deux fois déjà, une fois avec de la poudre d’amande et une fois « tout farine de petit épeautre ». Dans tous les cas, il a été très apprécié ! Personnellement, je préfère la version avec amandes, donc c’est celle-ci que je vous écris aujourd’hui. Mais vous pouvez tout à fait mettre uniquement de la farine et remplacez la purée d’amandes par de l’huile de tournesol (note à moi même : essayer en la remplaçant par de la purée de pommes).

De la même façon, vous pouvez faire confire la rhubarbe avant de la mettre dans le gâteau. Je trouve que ça lui retire le petit goût acidulé donc je zappe cette étape.

Si vous utilisez de la rhubarbe surgelée, pensez à la faire décongeler la veille. Les fruits vont rendre beaucoup d’eau.

Gâteau renversé à la rhubarbe

Pour un moule de 24 cm de diamètre

Ingrédients

  • 350 à 500 g de rhubarbe fraiche (il n’y a jamais trop de rhubarbe !)
  • 125 g de farine de petit épeautre
  • 75 g de poudre d’amandes
  • 60 à 100 g de sucre de canne complet selon votre goût + 2 CS
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 120 g de yaourt de soja nature (ou vanille)
  • 45 g de purée d’amandes
  • 40 g d’huile de tournesol + 2 CS
  • 125 mL de lait de soja + 2 cc de vinaigre de cidre
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 1 pincée de sel

Préparation

  • Mélangez le lait de soja avec 2 cc de vinaigre de cidre. Cela va le faire caillé, ce qui permet d’apporter du moelleux au gâteau.
  • Epluchez la rhubarbe et découpez la en tronchons d’un ou deux centimètres de long. Réservez.
  • Mélangez tous les ingrédients secs dans un saladier et ajoutez ensuite l’huile, la purée d’amandes, la yaourt de soja et le lait de soja caillé.
  • Versez 1 à 2 CS d’huile de tournesol au fond d’un moule à manquer de 24 cm de diamètre puis saupoudrez de 2 CS de sucre complet. Répartissez les morceaux de rhubarbe sur toute la surface du moule. Versez la pâte à gâteaux par dessus et enfournez pendant 1h à 170°C.
  • Laissez refroidir avant de démouler (sinon la rhubarbe caramélisée va coller au fond)(oui j’ai testé pour vous).

Le gâteau va beaucoup gonfler pendant la cuisson, et retomber en refroidissement. Si vous utilisez du yaourt de soja à la vanille, diminuez un peu la quantité de sucre et omettez simplement la vanille en poudre.

Le gâteau sera parfait avec une boule de glace vanille ou un coulis de fraises pour le goûter. Et en boisson, une eau infusée maison aux fraises bien fraiche par exemple (ça ne va rien détoxifier du tout, par contre c’est bon 😉 ).

Bon appétit !

Quiche aux asperges & parmesan

Quiche aux asperges & parmesan

J’ai découvert cette recette il y a quelques années et depuis je fais cette quiche aux asperges tous les ans lorsque c’est la saison. Je trouve que le parmesan se marie à merveille avec ce beau légume de printemps ! Bon, pour tout vous avouer, je cuisine des asperges quasiment deux fois par semaine entre mi-avril et fin mai. La saison est beaucoup trop courte à mon goût et je suis toujours ravie de les voir apparaitre sur l’étal de mon maraicher préféré. Généralement, c’est le signe que le soleil et la chaleur ne sont pas loin !

Pour changer un peu de ma pâte habituelle, j’ai réalisé la pâte à IG bas de Marie Chioca, que vous trouverez sur son blog ici (je suis une grande fan de son travail !). Elle considère que c’est pour 4 personnes mais je trouve que, au vu des proportions, c’est très bien pour 6 belles parts. J’ai pu remplir mon moule à quiche rectangulaire (pour faire joli sur la photo^^) et deux petits moules à tartelettes individuelles.

J’achète mon parmesan en bloc dans un « tup-tup » au marché et je le râpe ensuite moi-même : zéro déchet, super bon et moins cher !

J’utilise du lait dans l’appareil à quiche, parce que ça allège le tout je trouve. Ceci dit, vous pouvez parfaitement choisir de mettre de la crème, ou de faire un mélange des deux et pourquoi pas, essayer avec de la faisselle de brebis.

Allez place à la recette.

Quiche aux asperges et au parmesan

Pour 6 personnes

Ingrédient

Pour la pâte

  • 360 g de farine (ici un mélange de farine de blé T110 et de farine de petit épeautre)
  • 70 g d’huile d’olive
  • 140 g d’eau
  • 1 belle pincée de sel

Pour la quiche

  • 1 bottes d’asperges vertes
  • 4 oeufs
  • 250 mL de lait (végétal ou animal)
  • 100 à 150 g de parmesan
  • Sel, poivre

Préparation

  • Mélangez la farine, le sel, l’huile et l’eau. Pétrissez quelques instants à la main de façon à former une jolie boule de pâte. Vous pouvez soit la laissez reposer une trentaine de minutes au frigo, soit l’utiliser tout de suite. Généralement je la met au frais le temps de préparer le reste.
  • Coupez la base des asperges (la partie toute dure!) et faites-les cuire à la vapeur pendant 8 minutes. Réservez.
  • Préparez l’appareil à quiche en mélangeant tous les ingrédients ensembles.
  • Foncez un moule à tarte avec la pâte, déposez les asperges au fond puis versez l’appareil.
  • Enfournez pendant 45 minutes à 180°C.

Cette quiche se déguste aussi bien chaude que froide, accompagnée d’une belle portion de crudités de saison. Si en plus vous déjeunez sur votre terrasse ou votre balcon, au soleil, avec un verre de vin blanc; ça sera vraiment parfait ! 😉

Bon appétit !

Quiche printanière aux carottes, petits pois, épinards {végétarien, sans lactose}

Quiche printanière aux carottes, petits pois, épinards {végétarien, sans lactose}

Oui parfaitement. J’ai osé la quiche printanière après la salade printanière de la semaine saison. Aucune limite cette nana ! 😉

Je reste dans ma période verdure. A fond. Et je pense qu’elle va durer un petit moment, alors autant vous habituer à voir des petits pois partout. J’ai une longue de recettes que j’aimerais poster ici. Après le potimarron à toutes les sauces en automne, c’est le tour des petits pois au printemps… Monomaniaque moi !? Naaaaaaan.

Cette quiche aux légumes de printemps est parfaitement équilibrée et a un index glycémique relativement. Pour ne rien gâcher, je l’adore. 😀

Quiche printanière aux carottes, petits pois, épinards {végétarien, sans lactose}

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

Pour la pâte :

  • 250 g de farine de petit épeautre
  • 55 g d’huile d’olive
  • 90 g d’eau

Pour la quiche :

  • 3 oeufs bio frais
  • 200 mL de lait de soja nature
  • 1 portion de parmesan végétale (environ 5 CS)
  • 3 petites carottes découpées en dés
  • 120 g de petits pois frais ou surgelés
  • 1 grosse poignée d’épinards frais
  • 1 gros oignon jaune
  • 1/2 botte de persil
  • Sel, poivron

Pour le parmesan végétal :

  • 50 g de noix de cajou cru non salées
  • 1 CS de levure maltée
  • 1 CS de graines de sésame blond
  • 1 petite pincée de sel

Préparation

  • Commencez par préparer la pâte brisée en mélangeant tous les ingrédients à la main jusqu’à former une belle boule de pâte. Mettez la au frigo pendant que vous faites le reste.
  • Mettez de l’eau à chauffer dans une casserole de taille moyenne, et quand elle bout versez les carottes préalablement découpées en petits dés. Laissez cuire pendant 15 minutes. Ajoutez les petits pois à mi-cuisson puis égouttez.
  • Dans une sauteuse, faites chauffer 1 cc d’huile d’olive. Ajoutez l’oignon émincé ainsi que les épinards. Laissez cuire quelques minutes jusqu’à ce que les épinards « tombent ». Ajoutez alors le reste des légumes, le persil et le parmesan végétal. Mélangez et réservez.
  • Préparez le parmesan végétal en mélangeant tous les ingrédients dans un petit mixeur : ça prend au moins 30 secondes. 😉
  • Préparez l’appareil en battant les 3 œufs avec le lait de soja, du sel et du poivre.
  • Étalez la pâte et foncez un grand moule à tarte. Répartissez le mélange de légumes sur toute la surface, versez l’appareil et enfournez pour 40 minutes à 180°C.

Servez bien chaud ou froid, accompagné d’une salade verte (moi j’avais choisi de la roquette) et d’un petit bol de soupe (chez nous c’était un velouté d’épinards au cajou).

Salade printanière de quinoa, petits pois & brocoli {végétalien}

Salade printanière de quinoa, petits pois & brocoli {végétalien}

Samedi dernier je disais sur la page facebook du blog que j’avais très envie de légumes de printemps (les premiers radis !!!) et de beaucoup de verdure aussi. ça s’est donc ressenti dans les menus de la semaine, j’en ai mis des tas : à commencer par cette superbe salade printanière au quinoa, petits pois & brocoli. Elle est très légère, rapide à faire et customisable à souhait. Pour ne rien gâcher, la recette est naturellement sans gluten, parfait pour ceux qui ont un système digestif sensible.

On trouve maintenant de quinoa cultivé en France et je met un point d’honneur à acheter celui-ci, afin d’éviter de peser sur les ressources alimentaires des pays d’Amérique Latine.

Le brocolis vient directement de notre jardin. Je ne peux pas faire plus local. J’avais planté des brocolis à jet violets l’année dernière et ils ont finalement daigné faire des jets en ce début de printemps. J’adore les voir pousser et ensuite éclore en plein de petites fleurs toutes jaunes. Je laisse toujours quelques têtes sur les pieds pour admirer la floraison.

Mais venons-en à la recette ! Ici je n’utilise que les fleurettes. Mais n’allez pas jeter le pieds à la poubelle! Ça se mange très bien, si si. Samedi je l’ai mis dans un velouté avec des lentilles vertes, des patates douces & du chèvre : zéro gaspillage.

Salade printanière de quinoa, petits pois & brocoli

Pour 2 à 3 personnes en fonction de l’appétit

Ingrédients

  • 120 g de quinoa d’Anjou
  • 120 g de petits pois frais et écossés (ou surgelés)
  • 300 g de fleurettes de brocoli
  • 2 à 3 belles poignées de roquette
  • 30 g de graines de tournesol toastées
  • 2 CS d’algues en paillettes (facultatif)

Pour la vinaigrette : 2 CS d’huile de colza + filet de jus de citron, sel, poivre

Préparation

  • Rincez bien le quinoa à l’eau claire puis mettez le à cuire dans de l’eau bouillante salée pendant 15 minutes.
  • Ajoutez les petits pois dans la casserole à la moitié de la cuisson.
  • Pendant que tout ce petit monde cuit, rincez le brocoli et faites le cuire à la vapeur pendant 3 à 5 minutes, pas plus si vous voulez qu’il garde son croquant et son beau vert profond.
  • Égouttez tout, mélangez tous les ingrédients ensemble avec la vinaigrette dans un saladier. Pour les algues, j’utilise un mélange du pêcheur que je trouve en magasin bio.
  • Servez tiède ou froid dans de grandes assiettes creuses.

Variantes :

Essayez en remplaçant le brocolis par des asperges vertes en morceaux et les graines de tournesol par des amandes concassées. C’est très bon également.

Pour une version plus douce, remplacez la roquette par de jeunes pousses d’épinards, du mesclun ou du pourpier.

Bon appétit !