Risotto d’automne à la courge butternut

Risotto d’automne à la courge butternut

Cette semaine, il me restait un petit morceau de courge à finir dans le frigo. Pour changer un peu de la courge rôties ou du velouté, j’ai eu envie de reproduire un plat que nous avions mangé au restaurant en Irlande l’année dernière. J’ai donc fait un risotto d’automne à la courge butternut, parsemé avec un peu de sauge séchée du jardin et servi avec un parmesan végétal. En Irlande, il y avait également du lait de coco dans la recette mais j’ai préféré l’omettre pour avoir une recette un peu plus local. Pour plus d’exotisme et de crémeux, vous pouvez en ajouter en fin de cuisson à la place de la crème de soja.

Risotto d’automne à la courge butternut

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 150 g de riz rond semi-complet
  • 600 g de courge butternut
  • 1 oignon jaune
  • 1 échalotte
  • 2 à 3 verres de vin blanc sec
  • Huile d’olive
  • 1 L de bouillon de légumes chaud
  • 50 mL de crème de soja
  • Sauge séchée
  • Parmesan végétal

 

Préparation

  • Émincez l’oignon et l’échalote.
  • Pelez et découpez la courge Butternut en tous petits dés. Faites chauffer 1 CS d’huile d’olive dans une sauteuse puis ajoutez l’oignon. Laissez fondre quelques instants puis ajoutez les dés de courges. Faites dorer les légumes pendant 1 à 2 minutes. Réservez.
  • Faites chauffer 1 CS d’huile d’olive dans la même sauteuse. Versez le riz en pluie et remuez ; le riz doit devenir translucide. Déglacez ensuite avec le vin blanc. Lorsque celui-ci s’est évaporé, ajoutez les légumes dans la sauteuse puis versez une à deux louches de bouillon de légumes bien chaud.
  • Laissez cuire à feu moyen, en ajoutant du bouillon dés que le riz a absorbé tout le liquide et en remuant régulièrement. La cuisson dure environ 40 minutes et le tout doit devenir bien crémeux. Si le bouillon est épuisé avant la fin de la cuisson, ajoutez simplement de l’eau bien chaude. Si vous ajoutez plus de bouillon, le plat risque d’être trop salé.
  • Ajoutez la crème de soja et mélangez.
  • Au moment de servir, ajoutez une grosse pincée de sauge séchée et plein de parmesan végétal. Plat réconfortant et délicieux garanti !

Risotto d'automne à la courge butternut

Bon appétit !

 

Quiche aux poireaux et champignons

Quiche aux poireaux et champignons

Cette semaine, j’ai cuisiné des poireaux pour la première fois de la saison. Ça sent vraiment l’automne ! L’inconvénient des poireaux, c’est qu’après avoir fini de cuisiner, ben ça sent le poireau dans toute la maison. 😉 Pour cette recette, je les ai simplement associé à des champignons pour préparer une quiche aux poireaux et champignons très réconfortante. C’est la recette familiale par excellence. La quiche a été validée par mes goûteurs préférés donc vous pouvez y aller les yeux fermés. J’utilise de la crème de soja pour l’appareil mais vous pouvez opter pour un lait végétal non sucré pour une version plus légère. Le comté apporte vraiment un plus par rapport à l’emmental donc je vous conseille de le conserver.

Si besoin, remplacez la pâte maison par une pâte sans gluten du commerce.

 

quiche aux poireaux et champignons

Quiche aux poireaux et champignons

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

Pour la pâte :

  • 250 g de farine de blé T80
  • 100 g d’eau
  • 50 g d’huile d’olive
  • 1 pincée de sel

Pour la garniture :

  • 1 gros oignon jaune
  • 2 gros poireaux
  • 200 g de champignons de paris
  • 200 g de crème de soja (ou de lait végétal)
  • 3 œufs frais biologiques
  • 125 g de comté râpé

quiche aux poireaux et champignons

Préparation

  • Lavez les poireaux pour éliminer toute la terre qui se plaque un peu partout (la fourbe). Le plus simple. pour moi, c’est de fendre les poireaux en deux puis de les laver directement sous un filet d’eau avec une brosse, le vert vers le bas. De cette façon, la terre tombe directement dans l’évier. Lavez également les champignons puis émincez les légumes : en fines rondelles pour les poireaux et en tranches pour champignons.
  • Émincez l’oignon et faites le dorer quelques instants dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive. Ajoutez le reste des légumes couvrez et laissez cuire à feu très doux pendant une bonne vingtaine de minutes. Vous devez obtenir une fondue de légumes à la fin.
  • Pendant ce temps, préparer la pâte à tarte. Mélangez tous les ingrédients dans un cul de poule et pétrissez à la main. Réservez au frais le temps que les légumes cuisent.
  • Préparez l’appareil en battant les trois œufs avec la crème de soja. Salez, poivrez et ajoutez une pincée de muscade.
  • Étalez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie et foncez un moule à quiche. Répartissez les légumes puis versez l’appareil. Parsemez de comté râpé.
  • Enfournez pour 45 minutes à 180°C.
  • Servez bien chaud, accompagné d’une belle salade ou d’un bol de soupe de légumes de saison.

Bon appétit !

Purée de pois cassés aux courgettes

Purée de pois cassés aux courgettes

Aujourd’hui, je vous propose une recette dite « du placard » : une purée de pois cassés aux courgettes. Toute simple et de saison, avec seulement 5 ingrédients.

J’aime beaucoup les pois cassés, qui appartiennent à la grande famille des légumineuses. Ils ont l’avantage d’être très nutritifs, riches en protéines végétales et peu onéreux. J’ai appris assez tard que ce sont en fait des petits pois séchés. Il existe des pois cassés jaunes mais je n’en ai jamais trouvé en magasin pour le moment. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir cherché ! Donc si vous savez où s’en procurer, je suis toute ouïe ! On peut faire des purées et des soupes très nourrissantes avec ces petits grains tout verts. Je pars généralement sur une base de 50 g de pois cassés par personne et environ 150/ 200 g de légumes. En hiver, j’utilise souvent des carottes et en été, des courgettes ! Après cuisson, il suffit d’ajuster la consistance de la préparation avec du bouillon en fonction de ce qui vous fait envie sur le moment : soupe ou purée. Servie avec une tranche de pain frotté à l’ail, c’est très bon et rassasiant.

Purée de pois cassés aux courgettes

Purée de pois cassés aux courgettes

Pour 2 personnes

Ingrédients

  • 100 g de pois cassés verts
  • 300 g de courgette
  • 1 oignon
  • 2 feuille de laurier
  • 1 cc de bouillon de légumes en poudre

Préparation

  • Quelques heures, mettez les pois cassés à tremper dans un grand volume d’eau. Vous pouvez le faire la veille. Plus le temps de trempage est long, plus la cuisson des pois sera courte.
  • Emincez l’oignon et découpez la courgette en morceaux. Mettez tout les ingrédients dans une cocotte à fond épais et couvrez d’eau. Faites cuire à tout petits bouillons pendant 45 minutes environ. Il faut que les pois s’écrasent facilement à la fin.
  • Retirez les feuilles de laurier de la cocotte. Passez les légumes puis mixez-les avec une louche de bouillon. Ajustez ensuite la texture à votre gout en ajoutant du bouillon si nécessaire.
  • Servez bien chaud. Parsemez de persil frais si vous en avez.

Purée de pois cassés aux courgettesPurée de pois cassés aux courgettes

Bon appétit !

Mes 5 livres de cuisine végétale préférés

Mes 5 livres de cuisine végétale préférés

J’aime cuisiner depuis que je suis ado et je me souviens encore parfaitement du tout premier livre que j’ai acheté. Il s’agissait de Ma cuisine des fruits et légumes de Béatrice Lagandré. D’ailleurs, il est toujours dans ma bibliothèque. Déjà à l’époque, je m’intéressais surtout aux fruits et légumes de saison. Je me souviens aussi de mon père qui a râlé que ça ne servait à rien parce que internet tout ça, et de ma mère qui lui ai répondu « oh ça va elle peut bien avoir un livre de cuisine… ». De ce livre, je tiens ma recette de poivrons farcis préférée (qui ont fait fureur auprès de mes amis quand j’étais encore en école d’ingénieur !). Le temps passant, ma collection d’ouvrages culinaires s’est agrandie progressivement et je suis devenue végétarienne. Aujourd’hui, je possède la bagatelle de 70 livres de cuisine, de toutes les tailles, des plus généraux aux plus spécialisés. J’ai compté pour les besoins de l’article. ^^ Aujourd’hui, je vous présente mes 5 livres de cuisine végétale préférés, ceux qui sont en quelque sorte mes « bibles ». C’est évidemment une sélection très personnelle et vous allez voir que j’apprécie beaucoup une maison d’édition en particulier en la matière.

Healthy vegan, de Marie Laforêt, aux Editions La Plage

324 pages , 28,39 €

Mes 5 livres de cuisine végétale préférés Mes 5 livres de cuisine végétale préférés

Healthy vegan est mon livre de cuisine végétale préféré, parce qu’il correspond à ma façon de cuisiner : des produits simples, bruts, des farines et des sucres complets, des légumes, des fruits et des recettes rapides avec peu d’ingrédients. En plus les ingrédients utilisés, pour la plupart, correspondent à mon placard de base donc c’est juste parfait. Quand ce n’est pas le cas, je remplace toujours par quelque chose j’ai déjà en stock. Les photos qui illustrent les quelques 500 recettes sont sublimes, comme toujours avec Marie Laforêt.

Le livre est divisé en 3 grandes parties :

  • Explorer de nouveaux horizons : pour découvrir les recettes de la tendance « healthy ». Pour être honnête, c’est la partie que je consulte le moins. Mais si vous aimez la cuisine crue, faire des jus ou que vous voulez savoir vous servir d’un déshydrateur ou encore découvrir la fermentation et la germination de graines, vous trouverez là toutes les infos dont vous aurez besoin.
  • Réinventer la cuisine du quotidien : plein de recettes pour se régaler au petit-déjeuner (miam les gaufres à la farine de châtaigne et le porridge façon pumpkin pie), faire ses lunch-box, préparer des goûters sains et de bons desserts gourmands.
  • Diners et repas à partager : des recettes pour l’apéro, de la finger food, des entrées, plein de salades et de plats qui mettent les légumes à l’honneur (soupes, gratins, parmentiers, pâtes, chilis…)

A la fin on trouve également des recettes plus festives pour recevoir. Mention spéciale pour le tofucake à la provençale qui est très très bon !

Dans cet ouvrage, Marie Laforêt nous propose donc une cuisine saine mais surtout accessible, loin des super-aliments venus du bout du monde et des poudres magiques en tout genre. Ma référence à moi. Si je ne devais garder qu’un seul livre de cuisine (le cauchemar ;-)), ce serait celui-ci.

Tout sans gluten, de Clea, aux Editions La Plage

324 pages, 29,95€

Mes 5 livres de cuisine végétale préférés Mes 5 livres de cuisine végétale préférés

A la maison, nous mangeons régulièrement des produits contenant du gluten car nous ne sommes pas intolérants. Mais je suis de nature curieuse et j’adore varier ma cuisine. En plus, une de mes amies très proche est intolérante au gluten, ça m’a fait une très bonne excuse pour me procurer ce livre lors de sa sortie « nan mais comme ça, quand Gwen vient à la maison, j’ai plein d’idées pour lui faire à manger » #MauvaiseFoi. Et j’ai bien fait parce que ce livre est devenu un de mes préférés. Je l’ouvre très facilement quand je cherche une idée ou que j’ai envie de changer de ma classique pâte à tarte à la farine de blé.

De base, j’apprécie le travail de Cléa, l’auteure. J’ai plusieurs de ses autres livres. Elle pratique une cuisine simple et originale à la fois, ce que j’aime donc. Ici, elle réussit un tour de force puisque contrairement à beaucoup de livres de cuisine sans gluten qui se contentent de propose des recettes naturellement sans gluten, elle s’est attaqué aux sujets qui fâchent ! A savoir : la boulange sans gluten, les pâtes, tartes, crumbles et autres gâteaux.

Le livre est divisé en 3 grandes parties, en plus de l’introduction :

  • Boulanger ! : Comment réaliser des pains, des brioches, des viennoiseries, des pizzas ou des crêpes sans gluten.
  • Cuisiner ! : Là on retrouve de multiples variations autour des pâtes fraiches maison, des quiches, des galettes et boulettes, des muffins, des recettes de couscous, de taboulés et même des recettes de seitan !
  • Pâtisser ! : tartes sucrées, biscuits crumbles, gâteaux, muffins, desserts, entremets… Tout y est pour réaliser des douceurs délicieuses sans gluten.

Mes 5 livres de cuisine végétale préférés

Le livre est ultra complet. Il y a régulièrement un  focus sur un ingrédient particulier comme la farine de châtaigne (que j’aime d’amour), les flocons d’avoine, les légumineuses, les fécules, de sarrasin ou la patate douce (et d’autres encore). Je n’ai pas été déçue une seule fois par les recettes que j’ai essayées. Elles sont toutes délicieuses. Je me souviens encore de la quiche aux blettes et olives avec une pâte à base de farine de pois chiches. C’était parfait.

Toutes les recettes sont sans lactose et la plupart sont végétaliennes. Dans tous les cas, il y a toujours une option végétale par type de recette.

Des soupes qui nous font du bien, par Clea et Clémence Catz, aux Editions La Plage

252 pages, 23,65 €

Mes 5 livres de cuisine végétale préférés

En automne et en hiver, je suis une inconditionnelle des soupes. J’en fais très régulièrement : des veloutés de légumes et des soupes complètes avec céréales et légumineuses. Donc quand j’ai vu que ce livre sortait aux éditions La Plage, je l’ai directement mis sur ma wishlist d’anniversaire ! Dans ce gros livre, Clea et Clemence Catz nous propose un peu plus de 200 recettes différentes : des soupes mais pas que. Il y a aussi des idées d’accompagnements et de petits pains, des idées pour recycler les épluchures des légumes… Bref un livre très complet.

Il est divisé en 7 parties :

  • Avant de commencer : des informations sur la cuisson, le matériel nécessaire, des idées pour accommoder les restes de soupes et un super tableau des légumes en fonction des saisons.
  • A chaque légume sa soupe : des idées originales mais toujours simples pour préparer les différents légumes (asperge, betterave, brocoli, choux courges, poireaux, tomates…). Le tout classé par ordre alphabétique.
  • Les accompagnements : Des recettes de pains, de croutons, de topping en veux tu en voilà. J’ai testé (et refait plein de fois) la recette de petits pains au yaourt de soja, à la farine de châtaigne et au miso. Un régal et un franc succès auprès de mes proches !
  • Les soupes partage : ma rubrique préférée. Avec ma soupe préférée : la soupe rustique au petit épeautre ! Une trentaine de recettes qui montrent que les soupes peuvent être des plats riches et conviviaux.
  • Les soupes santé aux super aliments : 7 recettes qui mettent en valeurs des « super aliments » relativement communs.
  • Les soupes crues : quelques recettes crues pour découvrir une autre façon de préparer une soupe et profiter un peu plus des nutriments présents dans les ingrédients.
  • Les bouillons : 6 recettes de bouillons, du basique à l’exotique. De bonnes bases.

En bref, un livre que j’aime beaucoup beaucoup (surtout pour les 3 premières parties). En plus les photos sont magnifiques ! Chose important pour un beau livre de cuisine. Je ne sais pas vous, mais moi, ce sont les belles photos qui me donnent envie de réaliser un plat.

Les secrets véganes d’Isa, par Isa Moskowitz, aux éditions L’âge D’Homme

308 pages, 30€

Mes 5 livres de cuisine végétale préférés

Seul livre des éditions L’âge D’Homme de cette sélection, les secrets véganes d’Isa est un de mes livres de références quand je recherche un plat bien réconfortant : soupe, ragoût ou finger food. Et surtout, il est drôle. Oui je sais ce n’est pas commun comme argument de vente pour un livre cuisine mais que voulez-vous… Je suis plus que cliente de l’humour de l’auteure ! Elle nous raconte une anecdote en haut de chaque recette, qui ne manque généralement pas de piquant. Et l’introduction est très drôle également (oui je fais partie de ces gens qui lisent les introductions des livres de cuisine)(je suis irrécupérable)(mais je le vis bien merci !).

Le livre contient environ 150 recettes. Elles ne sont pas toutes illustrées, mais une grande partie l’est et les photos sont superbes. Les plats sont répartis en 11 catégories :

  • Les soupes : 17 recettes différentes. De la basique poireaux pommes de terre, jusqu’aux soupes du monde comme la harira à l’aubergine et aux pois chiches ou le borsch de sa grand-mère.
  • Les salades : 11 recettes pour arrêter de faire toujours la même sempiternelle salade riz/ tomate/ maïs. Isa propose des recettes de salades très complètes et riches, pleines de saveurs. Par exemple la salade de chou-rouge au sésame et seitan chaud à l’ail ou le taboulé de la mer 100% végétal.
  • Manger avec les mains : 17 recettes de confort food du tonnerre ! Des wraps, des burgers, des sandwiches, des frites en veux-tu en voilà !
  • Les pâtes & risottos : 17 recettes de pâtes crémeuses et de risottos généreux dont ma préférée : les fusilli aux lentilles et tomates.
  • Les ragoûts, chilis & currys : 16 recettes parfaites pour se réchauffer quand les températures extérieures descendent en flèche. A tester : le ragoût de seitan à la bière belge ou le curry maison au tofu et brocolis (des minis arbres comme dirait Jo !).
  • Les poêlées et sautées : 11 recettes de poêlées originales qui donnent envie comme la poêlée d’asperges aux « bœuf » et aux herbes fraiches ou encore le riz frit à la mangue.
  • Les bols : peut-être ma catégorie préférée ! 12 recettes de bol ou d’assiettes complètes pour des diners tous simples mais succulents ! Mon favori entre tous : le bol de soba au chou-fleur grillé et sa sauce (divine) au shiro miso et au tahini. J’adore le miso blanc ; je peux le manger à la petite cuillère !
  • Les diners du dimanche : 7 recettes un peu plus travaillées. C’est la catégorie dont je ne me sers jamais. Même le dimanche j’aime cuisiner simplement et surtout, rapidement. On y trouve entre autre une belle tourte végane, des enchiladas ou des gnocchis de patate douce.
  • Quelques protéines de base : 6 recettes basiques pour préparer le tofu ou le seitan.
  • Petits déjeuners, brunch et pâtisseries matinales : 15 recettes divines avec des scones, des gauffres aux myrtilles, du tofu brouillés, un cake à la banane et d’autres délices végétaux.
  • Les desserts : 15 recettes de douceurs avec des cookies, un sublime gâteau renversé à l’ananas ou un autre au chocolat et aux courgettes. De la diversité pour faire plaisir à tout le monde !

Ce livre est donc une vraie bible de la cuisine végétalienne. Dans certaines recettes, les ingrédients peuvent paraitre étranges mais c’est parce que l’auteure est américaine. Je me contente de remplacer parce ce que j’ai déjà à disposition et ça fonctionne très bien. Nul besoin d’aller acheter des produits exotiques qui ne serviront qu’une seule fois.

Mes 5 livres de cuisine végétale préférés

Veggivore, de Clotilde Dusoulier, chez Hachette cuisine

224 pages, 14,95€

Mes 5 livres de cuisine végétale préférés Mes 5 livres de cuisine végétale préférés

Clotilde est une des premières bloggeuses culinaires françaises et j’apprécie beaucoup son travail. Son livre est à l’image de son blog : une cuisine simple, familiale, saisonnière et savoureuse. Elle nous propose un peu plus de 80 recettes. Ce que j’apprécie particulièrement, c’est le classement des recettes par saison. Parfait pour savoir quels légumes cuisiner à quel moment de l’année.

Chaque début de partie présente les ingrédients phares de la saison : l’asperge, les blettes ou les petits pois pour le printemps par exemple, pour ne citer qu’eux. Certaines recettes proposent d’utiliser des « déchets » comme la recette de pâtes aux fanes de radis. Testées et approuvées d’ailleurs.

La toute fin du livre est consacrée aux essentiels : recettes de bouillon de légumes, de pâte à tarte ou encore vinaigrettes et sauces variées. Un joli basique pour apprendre à cuisiner les légumes de saison de façon créative.

Mes 5 livres de cuisine végétale préférés

Et vous, quels sont vos livres de cuisine préférés ?

Crumble salé à la ratatouille

Crumble salé à la ratatouille

Je ne sais pas chez vous, mais ici, on croule sous les courgettes ! Le potager en donne à foison ! Pour les écouler, je fais plein de recettes différentes comme un gâteau au chocolat, des tartes fines ou de la ratatouille, recette estivale classique. Aujourd’hui, pour changer un peu, je vous propose un Crumble salé à la ratatouille. J’ai gouté à ce plat lors d’un barbecue entre collègues récemment. Je l’ai trouvé tellement bon que j’ai absolument voulu le reproduire et vous le proposer sur le blog. Le soir du barbecue, tout le plat de crumble est parti. C’est le seul plat de légumes à avoir été vidé ! Pour ma part, je me suis même resservie tellement je l’ai trouvé bon.

J’ai cuisiné le double de ratatouille pour en avoir pour plusieurs repas : une fois en crumble et une fois avec des pâtes et du tofu rosso. Vous pourriez également la servir avec un bol de riz ou des pommes de terre vapeurs et une omelette, ou même en faire une quiche. Plein de possibilités pour cuisiner une même base et donc réduire le temps passé derrière les fourneaux. C’est une astuce bien pratique lorsque l’on a peu de temps à consacrer à la cuisine.

Pensez à préparer la ratatouille la veille, voir quelques jours avant. De cette façon, vous n’aurez plus qu’à préparer les miettes de crumble et à enfourner.

Crumble salé à la ratatouille

Crumble salé à la ratatouille

Pour 4 personnes

Ingrédients

Pour la ratatouille :

  • 1 gros oignon jaune
  • 1 courgette
  • 1 poivron rouge
  • 1 aubergine
  • 4 tomates
  • Thym, Origan et romarin frais (ou des herbes de Provence)

Pour le crumble :

  • 100 g de parmesan râpé
  • 150 g de farine de blé T80
  • 100 g de beurre demi-sel à température ambiante
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • Sel, poivre

Préparation

  • Commencez par préparer la ratatouille. Emincez l’oignon et faites le revenir dans 1 CS d’huile d’olive pendant quelques minutes. Ajoutez ensuite tous les légumes découpés en petits dés ainsi que les herbes. Couvrez et laissez cuire à feu moyen pendant 45 min – 1 h environ. Remuez régulièrement et vérifiez que ça n’attache pas au fond.
  • Pour le crumble, mélangez la farine, le parmesan râpé, le piment et le poivre dans un saladier. Découpez le beurre en tout petits dés et ajoutez-le dans le saladier. Mélangez à la main, du bout des doigts, pour obtenir un mélange très granuleux.
  • Versez de la ratatouille dans un plat à gratin et recouvrez de crumble.
  • Enfournez pour 30 minutes à 180°C.
  • Servez bien chaud. Ce jour là, je l’avais accompagné d’une omelette à la tapenade, un régal !

Crumble salé à la ratatouille

Crumble salé à la ratatouille

Note : pour une version végétalienne, pourquoi ne pas essayer avec de la margarine vita coco et un parmesan végétal (à base de noix de cajou, levure malté et sésame).

Bon appétit !

 

Pizza végétarienne aux aubergines, chèvre et miel

Pizza végétarienne aux aubergines, chèvre et miel

A la maison, on profite souvent du weekend pour se préparer de bons petits plats qui prennent un peu plus de temps que d’habitude. C’est typiquement le cas de la pizza. Jo fait la pâte maison (avec amour). Il faut donc avoir un peu de temps devant soi pour la laisser lever tranquillement 1 h.

Pour la garniture, je vous propose une version d’été  avec une pizza végétarienne aux aubergines, chèvre et miel. Je l’ai goûté pour la première dans une pizzeria, mais il n’y avait pas suffisamment d’aubergines dessus à mon goût. On l’a donc reproduite à la maison avec des tonnes de légumes dessus ! 😉

D’après mes deux goûteurs en chef, c’est, je cite « la meilleure pizza qu’on est jamais fait ». Donc allez-y les yeux fermés !

Pizza végétarienne aux aubergines, chèvres et miel

Pizza végétarienne aux aubergines, chèvre et miel

Ingrédients

Pour la pâte

  • 400 g de farine
  • 200 g d’eau à température ambiante
  • 1 cc de sel
  • 1 sachet de levure boulangère
  • 1 cc de sucre (optionnel)

Pour la garniture

  • 1 petit pot de sauce tomates
  • 1 boule de mozzarella
  • 1 grosse aubergine
  • 1 bûche de fromage de chèvre
  • Miel
  • Origan

Pizza végétarienne aux aubergines, chèvres et miel

Préparation

  • Commencez par préparer la pâte à pizza. Mélangez dans un grand saladier la farine, la levure, le sel et le sucre. Faites un puit au milieu, et ajouter l’eau petit à petit. Pétrissez jusqu’à obtenir une pâte bien lisse et souple. N’hésitez pas à ajouter un peu d’eau ou de farine si nécessaire.
  • Placer un linge humide sur le saladier, et laissez reposer 1 h à température ambiante.
  • Une fois que la pâte est levée, étalez-la à la main sur une plaque. Répartissez l’ensemble des ingrédients : la sauce tomates, la mozzarella découpée en petits morceaux, des tranches d’aubergines, les rondelles de fromage de chèvre et les feuilles d’origan. Ajoutez un filet de miel.
  • Enfournez pendant 20 – 25 minutes à 200°C.
  • Dégustez !

Pizza végétarienne aux aubergines, chèvres et miel

Vous faites souvent des pizzas ?

Fondant au chocolat et aux courgettes

Fondant au chocolat et aux courgettes

Pour changer des salades, aujourd’hui je vous propose une recette de dessert, ou de goûter : un fondant au chocolat et aux courgettes. Soyons fous, il pourra même être dégusté au petit déjeuner, avec un thé et du yaourt de soja. C’est un gâteau que je fais souvent en été, pour aider à venir à bout des tonnes de courgettes qui sortent du potager.

J’ai adapté la recette du dernier Vital magazine. Elle est toute simple, seulement 6 ingrédients et le gâteau est prêt à être enfourné en 5 minutes. Ce fondant au chocolat et aux courgettes est végane et sans gluten, parfait pour les ventres sensibles donc.

J’utilise de la farine de coco parce que j’aime le petit goût que cela donne mais vous pouvez mettre de la poudre d’amandes à la place par exemple. Si vous n’êtes pas intolérants au gluten, vous pouvez utiliser une farine de blé T80 classique.

Je mixe les courgettes de façon à obtenir une sorte de « compote de courgettes ». Vous pouvez aussi les râper, mais du coup on retrouvera des morceaux de courgettes dans le gâteau. ça ne se sentira pas au goût, mais ça pourrait décontenancer les moins aventuriers culinairement parlant, alors que mixées, on ne les repère plus du tout ! Une bonne façon de faire manger des légumes aux plus récalcitrants. 😉

Fondant au chocolat et aux courgettes

Pour un beau gâteau gourmand

Ingrédients

  • 350 g de petites courgettes
  • 200 g de chocolat noir à 70% de cacao
  • 200 mL de lait de soja
  • 50 g de farine de riz semi-complet
  • 50 g de farine de coco
  • 50 g de sucre complet
  • 1 pincée de sel

Préparation

  • Dans une petite casserole, mettez le chocolat noir à fondre avec le lait de soja sur feu très (très) doux.
  • Mixez les courgettes jusqu’à obtenir une « compote ». Versez le mélange lait et chocolat dessus. Ajoutez le reste des ingrédients et mélangez bien.
  • Versez dans un moule à manquer de 22 cm de diamètre.
  • Enfournez pour 30 minutes à 180°C.
  • Laissez refroidir complètement avant de démouler (sinon le gâteau va se casser en petits morceaux). Dégustez avec un thé ou une limonade maison.

Bon appétit !

Salade de haricots rouges façon chili

Salade de haricots rouges façon chili

Une troisième salade estivale ! La dernière de la série? Probablement pas vu que c’est notre plat principal quasiment tous les soirs en ce moment. Aujourd’hui c’est une salade de haricots rouges façon chili, avec des épices qui piquent un peu dedans (mais trop quand même parce que sinon je ne peux plus la manger)(mais vous, vous pouvez en mettre beaucoup)(et j’arrête avec les parenthèses).

Si vous aimez ça, remplacez le persil par de la coriandre. Moi je n’aime pas du tout cette herbe, donc vous n’en verrez jamais sur dans les recettes du blog et je me du persil partout à la place.

J’ai pris des haricots en conserve, parce qu’il m’en restait des vacances. Libre à vous d’utiliser des haricots secs. Il faudra juste vous organiser un peu pour gérer les temps de trempage et de cuisson les jours précédents, avant de préparer la salade.

Je vous donne les proportions que l’on mange à la maison mais adaptez les à vos besoins et votre appétit ! Nous, on mange beaucoup, rapport à tout le sport qu’on fait et à la taille de l’estomac de Jo. 😉

Salade de haricots rouges façon chili

Pour deux personnes, en gros plat principal

Ingrédients

  • 250 g de haricots rouges cuits
  • 1 petite boite de maïs en grains
  • 1/2 concombre
  • 2 tomates
  • 1 poivron mariné
  • 1 avocat (facultatif)
  • Persil frais
  • Basilic frais
  • Ail en poudre, paprika,  piment de Cayenne
  • Jus de citron vert
  • Sel, poivre

Préparation

Découpez les légumes tous petits dés, rincez les haricots rouges et le maïs à l’eau, ciselez les herbes. Mélangez tout dans un saladier. Ajoutez les épices selon votre goût, salez et poivrez. Moi je met beaucoup d’ail en poudre et de paprika, contre peu de piment.

Versez un filet de citron vert. Mélangez à nouveau et c’est prêt ! C’est l’été, on reste sur les recettes hyper rapides et pratiques !

Bon appétit !

Salade de haricots blancs aux courgettes et tomates séchées

Salade de haricots blancs aux courgettes et tomates séchées

Nous rentrons tout juste de vacances et j’ai passé ma matinée à désherber le champ potager. J’ai récolté plein de courgettes, dont une qui doit peser 4 kg à elle seule au moins ! Du coup ce midi c’était une salade toute simple : des haricots blancs aux courgettes et tomates séchées. Cela donne une salade moitié chaude, moitié froide, très bonne.

J’ai utilisé des haricots blancs en conserve, par facilité, retour de vacances oblige. Si vous choisissez des haricots secs, faites les tremper 24h, puis cuire la veille pour qu’ils aient le temps de refroidir.

Salade de haricots blancs aux courgettes et tomates séchées

Salade de haricots blancs aux courgettes et tomates séchées

Pour 2 personnes

Ingrédients

  • 250 g de haricots blancs cuits
  • 1 oignon blanc
  • 2 petites courgettes
  • 4 tomates séchées
  • 2 CS de graines de tournesol
  • 2 cc d’huile d’olive
  • Persil frisé

Préparation

  • Faites chauffer les 2 cc d’huile d’olive dans une poêle, puis faites revenir l’oignon émincé pendant quelques minutes. Ajoutez les courgettes coupées en dés. Laissez cuire jusqu’à ce que les légumes soient fondant, environ 20 minutes, à feu doux.
  • Dans un saladier, mélangez les haricots blancs, les légumes cuits, les tomates séchées découpées en petit morceaux, le persil frisé et les graines de tournesol torréfiées. Salez, poivrez et dégustez.

Salade de haricots blancs aux courgettes et tomates séchées

C’est un plat tout simple et prêt rapidement. A servir avec une belle tranche de pain au levain et du fromage frais végétal aux fines herbes par exemple.

Bon appétit !

Gratin de pâtes au chou-fleur & tofu fumé {végétarien}

Gratin de pâtes au chou-fleur & tofu fumé {végétarien}

La recette du jour est un plat typique de confort food : un gratin de pâtes au chou-fleur ! On le fait très souvent à la maison et on l’adore.

J’ai choisi des macaronis parce que ce sont les pâtes que je trouve en vrac près de chez moi, avec les coquillettes, mais vous pouvez prendre n’importe qu’elle sorte de pâte, ça sera très bien. De même, ce jour là j’avais fait une béchamel végétale mais quand je n’ai pas le temps (ou la flemme), je met simplement une briquette de crème de soja.

Pour une version 100% végétalienne, remplacez simplement l’emmental râpé par un mélange de levure maltée et de chapelure. Personnellement je préfère la levure maltée de chez Markal (voir même je déteste toutes les autres^^).

Gratin de pâtes au chou-fleur & tofu fumé {végétarien}

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 180 g de macaronis pesés secs (ou d’autres pâtes)
  • 1 gros chou-fleur (ou 2 petits)
  • 80 g d’emmental râpé
  • 200 g de tofu fumé aux graines (ici de la marque Taifun)
  • 300 mL de lait de soja
  • 1 CS d’huile d’olive
  • 2 CS de farine (au choix : blé, épeautre, pois chiches, riz…)
  • Sel, poivre, muscade

Préparation

  • Faites cuire les pâtes dans un grand volume d’eau salé pendant la durée indiquée sur le paquet. Égouttez et réservez.
  • Faites cuire le chou-fleur à la vapeur pendant une petite dizaine de minutes. Je réalise souvent cette étape la veille ou le weekend précédent pour ensuite simplement assembler tous les ingrédients.
  • Préparez la béchamel végétale. Versez une cuillère à soupe d’huile d’olive au fond d’une casserole, faites chauffer quelques instants puis ajoutez 2 CS de farine. Mélangez pour obtenir un roux. Versez alors le lait de soja, salez et ajoutez une pincée de muscade. Il n’y a plus qu’à laisser épaissir à feu doux en remuant constamment. (c’est le moment où je demande à Jo de venir pour pouvoir faire autre chose en même temps #CopineIndigne).
  • Découpez le tofu fumé en petits lardons et réservez.
  • Mélangez ensuite tous les ingrédients ensemble puis versez le tout dans un plat à gratin. Parsemez d’emmental râpé.
  • Enfournez pour 20 à 30 minutes à 200°C et servez bien chaud, avec une belle salade verte. Pour nous, c’était de la roquette, ma salade préférée entre toutes.

Bon appétit !