2017 c’était…

2017 c’était…

Ça y est, 2017 est finie. C’est l’heure de faire un petit bilan par ici. C’est un exercice que j’aime bien. Il me permet de faire le point sur ce que j’ai réalisé dans l’année et de voir si je me rapproche, ou au contraire, si je m’éloigne de mes objectifs de vie. C’est également l’occasion de réfléchir à ce que je souhaiterais pour l’année qui vient et de commencer à mettre certaines choses en place. Alors 2017 c’était…

…beaucoup de changements

La première partie de l’année s’est déroulée plutôt tranquillement, dans le train train quotidien. Les six premiers mois ont tout de même été ponctués de plusieurs voyages très chouettes, dont je vous parle un peu plus bas. La deuxième moitié de 2017, en revanche, aura été marquée par de grands changements pour Jo et moi. Après 5 ans passés dans le Loiret, nous avons décidé de déménager et de changer de région, plus ou moins sur un coup de tête. On y pensait depuis longtemps sans jamais oser sauter le pas. Et finalement on s’est lancé : Jo n’en pouvait plus des transports interminables chaque jour pour aller au boulot et moi je dépérissais dans un job qui ne me convenait plus du tout. Après discussion sur la question du futur lieu de vie, nous avons opté pour la belle ville de Nantes, en croisant les doigts puisque nous n’y avions jamais mis les pieds avant de nous y installer ! Pour le moment, on est plutôt très satisfaits de notre choix. La ville est très jolie, relativement propre (pour une ville j’entends), lumineuse, à taille humaine. Je peux aller quasiment partout à pieds, et ça, c’est le bonheur. L’océan est à seulement 50 minutes de l’appartement. Il y a des choses à voir et à faire partout et même un marché de Noël anti-consommation avec des stands qui proposent des produits zéro-déchets et/ou locaux. J’ai une très longue liste des choses que je veux découvrir dans la région, on ne risque pas de s’ennuyer.

Maintenant que je suis ici, je vais m’attaquer à un nouveau projet de grande envergure : ma reconversion professionnelle. Je souhaite à terme travailler dans le développement durable ou l’économie circulaire. Il parait que Nantes est l’endroit idéal pour ça. En tous cas, c’est ce qu’on me répète partout.

IMG_20171207_182641_596
Bilan 2017
Nantes
IMG_20171201_160448_107

En parlant de développement durable, tout au long de l’année, on a réfléchit à comment réduire nos déchets un peu plus. On progresse même si c’est loin d’être parfait. Ceci dit, le déménagement a clairement marqué un retour en arrière sur ce sujet puisque l’on a dû dire au revoir à notre composte. Pour le moment, pas de solution de remplacement en vue et notre poubelle a considérablement augmenté de volume. En revanche, nous sommes très contents de nous pour ce qui est de l’ameublement de l’appartement. On a réussi à trouver tout ce qui nous manquait d’occasion. Entre le bon coin, Emmaüs et faisant preuve d’un peu de patience, on a pu dégoter un beau dressing, des tables, des chaises en bois et même un déshumidificateur. L’appartement en lui-même est très bien situé, agréable à vivre et plus petit que notre ancienne maison. On a « perdu » 35 m² de surface habitable tout même. C’est un pas de plus vers un mode de vie plus durable et plus en accord avec nos valeurs.  Pour ce qui est du minimalisme, le déménagement a aidé et on a dû réduire encore plus nos possessions. Le rangement des affaires de cuisine a été plutôt drôle. La nouvelle cuisine étant un box minuscule, il a fallu éliminer le surplus de vaisselle. Ceci dit, ma bête noire reste clairement les livres mais je ne suis pas sûre d’avoir envie de me soigner ! 😉 L’année prochaine, j’envisage de consigner ce que j’achète pour mieux me rendre compte de ma consommation.

…de nombreux voyages

bilan 2017

Côté voyages & escapades, en 2017, on s’est vraiment régalé. Ça a commencé par un long weekend à Londres en mars, pour aller voir la pièce de théâtre Harry Potter & the cursed Child. Ça valait vraiment le déplacement , ce fut 6h de bonheur. On n’a pas vu le temps passé pendant la représentation. On a aussi profité d’être la-bas pour découvrir Camden town et les environs du quartier. Il y a une jolie balade à faire entre Little Venice et Camden.

Puis au mois de mai, nous avons fait un superbe roadtrip d’une dizaine de jours le long de la côte ouest de l’Irlande. Nous sommes parti de Cork, puis avons longé la Wild Atlantic Way jusqu’au Connemara, en passant entre autres par la sublime péninsule de Beara et celle, plus connue, de Dingle. Les paysages nous ont totalement conquis, et en plus, les Irlandais sont très accueillants et chaleureux. Bon le climat l’est moins, chaleureux. Je ne me souviens pas d’un seul jour de voyage sans vent ! On vous raconte le voyage en détails dans une série d’articles sur le blog. L’Irlande est un pays où l’on souhaite retourner un jour, notamment pour découvrir le nord du Pays et l’intérieur des terres, qui ont l’air sublimes.

En Juin, j’ai retrouvé une amie chère pour quelques jours à La Rochelle, ville que je ne connaissais pas du tout. J’ai pu découvrir le fameux aquarium qui est aussi un centre de soin pour les tortues marines blessées, le vieux port, les glaces sur le vieux port (important les glaces !) et bien d’autres choses. J’en garde un très doux souvenir. Ces quelques jours à deux sont en train de devenir une tradition annuelle que j’aime beaucoup.

En juillet, nous sommes partis en amoureux crapahuter une semaine en Haute-Savoie autour d’Annecy : 6 jours de randonnées en montagne, de vélo autour du lac et de baignade dans le lac sus-mentionné. Le tout saupoudré de fromage fumé et de tome de Savoie, avec un magnifique feu d’artifice pour le 14 juillet à la fin.

Annecy

bilan 2017

Et pour finir, en août, nous avons réussi à nos octroyer une semaine au bout l’île d’Oléron. On en a profité pour manger des glaces (oui encore, j’aime beaucoup les glaces voilà tout), faire des kilomètres à vélo sur les pistes cyclables de l’île, découvrir la réserve ornithologique, faire la sieste au soleil & monter en haut du phare de Chassiron.

Au milieu de tout ça, il y aura eu les weekend entre amis à Lille, les jours avec ma cousine et ma grand-mère, les bons moments partagés en famille.

bilan 2017
IMG-20170903-WA0000
bilan 2017

…de belles rencontres

2017 fut aussi marquée par de belles rencontres grâce à Instagram : d’abord Nathalie et David en juillet avec qui on a été randonner autour d’Annecy. Et puis Ocilia et Thomas en septembre, qui m’ont accueillie chez eux quand je cherchais un logement à Nantes, alors qu’on ne s’était jamais vu en vrai. La gentillesse incarnée. Plus tard, il y a eu aussi Gaëlle et Laurence, deux belles rencontres nantaises autour d’un thé et de gâteaux. Les réseaux sociaux, on en dit beaucoup de mal partout mais je pense que c’est comme beaucoup de chose, ils ne sont que des outils. À nous d’en faire quelque chose d’humain et généreux. Si vous me lisez, je vous fais des bisous les filles !

IMG_20171217_163057_100

…de la culture

J’ai lu 64 livres cette année. Un joli score pour moi. Parmi tous ces ouvrages, je compte quelques gros coups de cœur, que j’ai offert à tour de bras à Noël. Il y a entre autre, Et Soudain la liberté dont je vous parlais dans un billet récemment ou le restaurant de l’amour retrouvé, lu au tout début d’année mais qui me reste toujours en mémoire 12 mois après.

En emménageant à Nantes, Jo et moi avons aussi redécouvert le plaisir d’aller au cinéma, chose qu’on ne faisait plus du tout depuis des années. On en a profité pour prendre des pass illimités et depuis, c’est la fête, on ne nous arrête plus. XD On y va tout le temps ou presque. Cette année, j’ai été particulièrement marquée par 120 battements par minutes et Au revoir là-haut ; deux films français qui m’ont touchée profondément et qui resteront mes grands chouchous de l’année.

…du sport

Sportivement parlant, ce fut une année en demi-teinte. D’abord une belle réussite avec ma première course nature officielle au mois d’août entre copains. En septembre j’aurai du participer au 10km Paris centre mais j’ai été contrainte d’annuler suite à une blessure. Le surentraînement c’est mal les enfants, qu’on se le dise ! À vouloir trop en faire, j’ai récolté une belle élongation du fascia-lata qui m’a arrêtée quasiment deux mois. J’ai finalement repris doucement en Novembre et décidé de prendre un vrai coach pour me guider vers mes prochains défis et éviter de retomber dans mes travers. En 2018, j’ai plusieurs courses dans le viseur dont une en particulier, la short race d’Annecy : 15 km et 910 m de dénivelé positif tout de même. Objectif : la terminer en un seul morceau et m’amuser sur le parcours. J’ai acheté le dossard alors je ne peux plus reculer ! \o/

bilan 2017

…et du blogging aussi !

En 2017, on a commencé à bloguer « pour de vrai » et à publier plus régulièrement. D’après wordrpress, il y a eu 87 articles de publiés, 152 commentaires et un peu plus de 52000 vues au cours de l’année écoulée. Nous avons même été gratifiés d’une Une sur Hellocoton avec notre article découverte de la belle ville d’Annecy. J’ai évidemment fait une capture d’écran pour l’envoyer à tous ceux à même de comprendre que c’était le début de la gloire et de la fortune pour nous. Comment ça non ? Ne brisez pas mes rêves Oh !

Simple mis’o vert reste un tout petit blog, mais on l’aime beaucoup. C’est notre espace d’expression, de créativité et de partage à nous. Le rythme des publications est très irrégulier et ça sera probablement toujours le cas en 2018. Il y a notamment eu une grosse pause de plus d’un mois en novembre lorsque l’on a déménagé.  On préfère écrire lorsque l’inspiration est là, et garder l’envie de partager.

J’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cette année ainsi qu’à photographier mes recettes toutes simples et familiales. Je sens que j’ai encore une grande marge de progression en photo. Et tant mieux d’un côté, je vais pouvoir continuer d’apprendre.

La ligne éditoriale du blog reste floue. On pourrait dire qu’il n’y en a pas vraiment une en fait. On parle de tout ce qui nous intéresse dans la vie : cuisine, lecture, voyage, mode de vie éthique, minimalisme. On espère que ça vous plait. Les articles qui remportent le plus de succès sont ceux sur le minimalisme et un Noël plus éthique. Etonnamment le dhal de lentilles aux épinards est recherché tous les jours aussi. L’année prochaine, j’aimerais prendre le temps de développer plus de sujets de fonds.

On a m’a dit à plusieurs reprises que notre travail était accessible et sentait la sincérité à plein nez. Rien ne pourrait nous faire plus plaisir comme compliments, c’est exactement ce que l’on essaie de faire : être les plus sincères possibles dans nos publications.

Voilà pour ce long bilan de l’année écoulée. 2017 est passé à une vitesse folle, surtout la fin. Décembre est arrivé très vite alors que nous, on avait l’impression d’être encore au tout début de l’automne. 2018 s’annonce riche également. J’espère réussir à trouver ma voie, où en tous cas, « une » voie possible professionnellement parlant. On se retrouve bientôt pour de bons petits plats et de nouveaux articles !

Bonne année à tous et à toutes !