Roadtrip en Ecosse #3 : du Glen Affric à l’île de Skye

Pour cette troisième partie, je vous raconte notre passage par le glen Affric et les trois jours que nous avons passé sur l’île de Skye.

Jour 7 : Du glen Affric à l’entrée de l’île de Skye

À ce moment du voyage, nous avions un peu d’avance sur le planning prévu initialement. Du coup nous avons modifié légèrement notre itinéraire pour faire un détour par le Glen Affric.

À partir de Drumnadrochit , il faut rouler un moment sur de petites routes sinueuses pour finalement arriver dans la vallée Affric.  Nous nous sommes garés au parking des Dog falls pour aller marcher. Notez que quasiment tous les parkings sont payant en Écosse afin d’aider à la préservation des sites et il faut compter 2£ à chaque fois. (Il y a aussi des toilettes partout (et propres en plus !), ce qui me change carrément la vie en vacances !) (Fin de la parenthèse).

DSC_0517

DSC_0525

Plusieurs promenades familiales partent du parking et nous avons opté pour une combinaison des trois proposées à travers la forêt de pins. À part un groupe de randonneurs, nous n’avons croisé personne. Cela donne vraiment la sensation d’être seuls au monde. Pour nous qui aimons les grands espaces et le calme, c’est le bonheur !

Ce jour-là il y avait un brouillard à couper au couteau, donc tant pis pour les points de vue sur les glens…

DSC_0530

DSC_0539

Cependant la brume donnait une ambiance magique au lieu et faisait d’autant plus ressortir les couleurs. Le glen Affric est connu comme l’un des plus beaux d’Écosse, notamment en automne pour ses couleurs chatoyantes. On s’attendait à voir sortir des lutins ou des personnages féériques de derrière les arbres. C’était particulièrement le cas autour du Coire Loch où nous nous sommes arrêtés pour déjeuner. Il se dégageait de l’endroit une sensation de calme absolument délicieuse.

DSC_0549.jpg

Tout le long du chemin, des panneaux sont installés pour présenter les animaux vivants ou ayant vécus dans la vallée tel que l’aigle royal ou le loup. Nous avions emmené les jumelles avec nous afin de pouvoir observer les oiseaux. Si on est chanceux, il est même possible d’apercevoir des cerfs.

En milieu d’après-midi, nous avons repris la voiture pour aller un peu plus loin jusqu’au parking de la rivière Affric. D’autres petites promenades partent de là, dont une qui offre un superbe point de vue sur le Loch Affric. Il est aussi possible de faire le tour du loch à pieds mais il faut être très bien équipé et prévoir la journée car cela fait tout de même plus de 16 km de marche. Nous avons eu de la chance, la brume s’était légèrement levée au moment où nous sommes arrivés en haut du chemin.

DSC_0578

DSC_0571

Ensuite nous avons repris la route; direction l’île de Skye cette fois ! On s’est quand même arrêté à Drumnadrochit pour goûter ! Nous avons trouvé un petit café qui servait du thé et du café issus du commerce équitable, et de belles parts de layer cake chocolat – caramel!

Sur la route, la météo a radicalement changé et nous avons eu un grand soleil et 20°C. Ça changeait de la pluie et des 10°C du matin. On s’est même arrêté sur la bord de la route pour que je puisse me changer. Le pull commençait à être franchement insupportable! Comme quoi, la légende dit vrai: on peut vraiment avoir toutes les saisons en une seule journée en Écosse! Le paysage le long du chemin était superbe et comme souvent, nous avons croisé beaucoup de moutons !

DSC_0703

Le soir nous sommes ressorti pour aller admirer Eilan Donan castle sur fond de couché de soleil. Le château est situé un peu avant l’entrée de l’île, près de Dornie et c’est sûrement le plus photogénique (et le plus photographié !) d’Écosse. Il fut construit au XIIIe siècle et est accessible seulement par un petit pont de pierre. Il occupe une position particulièrement stratégique et la légende veut qu’en 1539, trois hommes réussirent à le défendre contre 50 galères !

DSC_0657

Jour 8 : découverte de la péninsule de Trotternish sur l’île de Skye

Le lendemain nous avons débuté notre exploration l’île de Skye en commençant par la péninsule de Trotternish qui fut l’un de mes endroits préférés de l’île. Le coin présente un relief particulièrement original et certains endroits sont parmi les plus escarpés de Skye.

Le matin nous sommes allé du côté du Old Man of Storr au nord de Portree (pour l’échauffement!). L’étrange rocher appelé Old man culmine à 719m et on y monte assez facilement bien que le chemin soit assez raide par endroit. L’allée- retour se fait en un peu moins d’1h30 de marche. Arrivé en haut, on a une très belle vue sur la péninsule. Autrefois le chemin était forestier mais à ma grande surprise, tous les arbres ont été coupés. C’est d’ailleurs le cas à de nombreux endroits dans le pays. Kévin, gérant du B&B où nous logions, m’a expliqué que ce sont en fait des forêts d’espèces importées destinées à être coupées au bout de 20 ans environ. Aujourd’hui, des espèces natives sont replantées aux mêmes endroits. Donc si l’on revient dans 5 ans, nous devrions voir des mini-arbres! Et locaux s’il vous plait!

DSC_0677

Après déjeuner, nous sommes allé encore un peu plus au nord, au massif de Quiraing. Il y a beaucoup de monde sur le parking mais beaucoup moins sur le sentier. Beaucoup de gens viennent prendre la vallée en photo et repartent aussitôt.Il faut compter 2h30 à 3h pour faire la randonnée mais elle vaut largement l’effort fourni. Un équipements complet est cependant conseillé et surtout une bonne condition physique. Il n’y a que 430m de dénivelé positif mais il faut les monter en une fois et les redescendre d’un coup aussi (mes genoux ne m’ont pas remercié). D’ailleurs en redescendant, nous avons croisé une femme avec une cheville en vrac et les secours de montagne en train de grimper au pas de course avec tout l’équipement pour la redescendre sur une civière. Une autre façon de visiter le pays!

Les paysages sont, comme d’habitude, sublimes (je sens que je vais me répéter souvent et commencer à manquer d’adjectifs avec Skye attention !). Nous sommes repartis de cet endroit complètement vidés, couverts de boues mais absolument ravis. Autant vous dire que nous avons très bien dormi ce soir là!

DSC_0688

 

Jour 9 : Cuillins Hills

Pour le matin du deuxième jour sur l’île, nous sommes allés du côté des Cuillins Hills, montagnes cultes de Skye.

DSC_0706

Nous nous sommes garés au camping de Glenbrittle pour ensuite monter jusqu’au Coire Lagan: une marche d’une dizaine de kilomètres pour 650m de dénivelés environ. Il nous aura fallu 3h30 aller-retour environ. Nous avons rencontré un couple de jeunes Français sur le chemin et discuté un moment, notamment sur le choix du chemin à prendre vu qu’à certains endroits ça ressemble plus à de l’escalade qu’à de la marche. Arrivés en haut, on est récompensé par la vue et il est possible de monter encore plus haut pour les plus sportifs d’entre nous. Nous, on a préféré la sieste et le pique-nique au bord du loch. J’avais mal aux jambes juste à les regarder monter plus haut ! Nous avons donc déjeuné la haut, en admirant le paysage et j’ai même trempé mes orteils dans l’eau.

DSC_0735

Après être redescendu, nous sommes allés jusqu’aux Fairy pools. Il s’agit d’une promenade longeant une succession de  cascades tombant dans des bassins plus ou moins grands. L’eau est turquoise et on a une vue magnifique avec les montagnes en fond.

Il y a énormément de touristes sur le sentier, surtout le long des premiers bassins qui sont aussi les plus grands. Mais en continuant un peu plus loin, on se retrouve quasiment seuls et il est possible de trouver une « piscine » féérique rien que pour soit. Je me suis même baignée. Bon, 15 secondes environ seulement, mais ça compte quand même !

DSC_0751

DSC_0753

Jour 10 : Fairy glens & Neist point

Pour notre dernier jour sur Skye, nous sommes d’abord allés du côté des fairy glens, qui sont une sorte de Quiraing miniature avec des reliefs particuliers et plein de petites collines. Là-bas, on s’attend à croiser des hobbits ! Au sol, on trouve des cercles de pierre magiques. La légende dit qu’il faut marcher dans la spirale, déposer quelque chose au centre et faire un vœux puis ressortir sans casser le cercle de nouveau. Moi j’ai fait mon vœux!

DSC_0768

 

L’après-midi nous avons roulé jusqu’au Neist Point et son phare, point le plus l’ouest de l’île. Nous sommes descendus jusqu’en bas où l’on jouit d’une superbe vue sur les falaises escarpées en face. On a profité pour déjeuner d’un sandwich au cheddar et d’une part de carrot cake (on a fait une étude comparative des carrot cakes d’Écosse)(celui d’Édimbourg gagne haut la main pour ceux que ça intéresse). Le plus dur c’est de remonter l’escalier jusqu’au parking!

DSC_0805

 Nous avons terminé la journée par une courte promenade (et surtout une sieste)(encore) le long des coral beachs avant de rentrer du côté de Broadford pour la dernière nuit. Les coraux constituant le sable sont en fait de tout petits coquillages.

Informations pratiques :

  • Des dépliants gratuits sur le Glen Affric et les promenades de la région sont disponibles au visitor center de Drumnadrochit ou à l’entrée du parking des Dog Falls.
  • Pour notre première nuit sur l’ile, nous avons dormi dans un hôtel à Kyleakin qui n’a rien d’intéressant, mis à part sa localisation et son prix relativement raisonnable.
  • Nous avons passé les 2 nuits suivantes à Garybuie à côté d’Uig et c’est sans aucun doute le plus beau B&B où nous sommes allés. L’endroit est superbe et très chaleureux. Christine et Kevin sont adorables et toujours prêt à rendre service. Ils ont beaucoup d’animaux : au moins 4 chats, 1 superbe coq et plein d’autres. Nous avons pu laver nos affaires, dîner de délicieux plats végétariens faits maisons et Kevin a été de très bons conseils pour les randonnées autour des Cuillins. Il nous a d’ailleurs prêté une carte pour y aller. Enfin c’est une très bonne base pour explorer la péninsule de Trotternish. Bref, vous pouvez y aller les yeux fermés!
  • Nous avons passé la dernière nuit dans un autre B&B : Fernlea à Breakish où les hôtes ont été très gentils. Nous avons pu réchauffer notre super soupe de légumes toute prête pour le diner!
  • Si vous comptez arpenter l’île de Skye à pieds (ce qui est vivement recommandé !), je vous conseille de vous procurer le petit livre Walks of Skye qui présente 31 marches sur l’île, faisant de 1 à 19 km de long. Il coute 3£ et est vendu dans les post offices.

Roadmap :

Une réflexion au sujet de « Roadtrip en Ecosse #3 : du Glen Affric à l’île de Skye »

Laisser un commentaire