Roadtrip en Ecosse #5 : de Mull à Glagow

Pour cette dernière partie du voyage, nous vous emmenons sur l’île de Mull, à travers les Trossachs et enfin à Glasgow.

Jour 13 : à la découverte de l’île de Mull

Au départ nous avions prévu de rejoindre l’île en prenant le ferry à partir d’Oban mais le gérant de la bunkhouse à Onich nous en a dissuadé. À la place, il nous a conseillé de prendre le tout petit ferry situé juste à côté de l’appartement : 7£ pour les voitures, gratuit pour les passagers et une traversée qui dure 2 minutes tout compris ! Bien plus agréable que le gros ferry à Oban qui est plein de voitures et qui sent l’essence (que l’on a tout de même expérimenté au retour !). Nous avons ensuite roulé à travers la campagne Écossaise avant de prendre un second ferry à Lochaline, pendant 2 minutes également.

De là, nous avons rejoint directement Tobermory, qui est en quelque sorte la capitale de l’île. La ville est connue pour ses maisons aux façades très colorées qui lui donne beaucoup de charme. À noter qu’une petite église a été transformée en café – boutique, où nous avons d’ailleurs déjeuné d’un désormais traditionnel (et divin) sandwich brie/cranberries. C’était pour le moins inattendu !

DSC_0889.jpg

DSC_0894.jpg

L’île de Mull est vaste et aurait mérité plusieurs jours de visite à elle seule. La plupart des visiteurs viennent pour la petite île Iona, en pèlerinage. Comme nous n’avions qu’une journée sur place, nous avons choisi de nous concentrer sur la région nord de l’île.

Après le déjeuner, nous sommes donc aller nous promener du côté de Calgary Bay. Nous avons d’abord exploré une galerie d’art extérieure appelée « Art in Nature » dans un joli bois où sont exposées des nombreuses œuvres. Puis nous avons rejoint la plage pour découvrir l’une des plus belles plages de sable blanc de Mull.

DSC_0905

DSC_0909.jpg

 Jo en a profité pour manger une glace et comme à notre habitude, on a fait une petite sieste sur place ! C’est une peu notre façon de prendre possession des lieux je crois…

Revigorés par notre petit somme, nous décidons d’aller faire une promenade un peu plus loin. J’avais lu dans un guide que le parcours offrait de beaux points de vue sur les îles alentours et que l’on pouvait visiter plusieurs villages en ruine. J’ai évidemment perdu la feuille du guide en question depuis, du coup pas moyen de me souvenir de l’endroit exact. #BlogeuseEnCarton. Bon clairement, ce n’est pas la meilleur idée qu’on a eu du séjour ! La promenade s’est finalement transformée en une randonnée de plus de 10km et en plus on s’est perdu. Point positif : on a effectivement eu de très beaux points de vue !

DSC_0919

Après 3h de marche, on a finit par rejoindre notre point de départ, avec les pieds en compote cela va sans dire. On a donc foncé au B&B où l’on a été très gentillement accueilli par le propriétaire. Il nous a conseillé un très bon restaurant pas loin et après avoir diner d’un délicieux risotto, nous nous sommes endormi comme des masses.

Jour 14:  de Mull à Glasgow, un long périple!

Le lendemain, nous avions prévu d’aller marcher au Ben More, mais finalement, la fatigue étant trop importante, nous décidons d’aller directement à Glasgow. Mais avant de partir, nous partons à la recherche d’Highland cattle, les fameuses vaches à frange d’Écosse. Hors de question pour moi de quitter le pays sans en avoir vu de près ! Grâce au conseil du gérant du B&B, on a finit par en trouver et je ne suis pas déçue : on dirait des peluches géantes!

DSC_0927

Une fois ma curiosité satisfaite, direction Oban pour prendre le Ferry. De là, on s’engage sur la route pour rejoindre les trossachs et sur les conseils d’autres voyageurs, nous faisons une pause à Inveraray : charmant petit village où l’on peut visiter un château qui ressemble à un château de contes de fées un peu. On aura même réussi à dégoter un sandwich végé pour le déjeuner.

DSC_0934

DSC_0940

L’après-midi, nous décidons de nous arrêter pour aller nous promener dans la forêt des Trossachs. Comme la veille, on se perd et le temps de marche double par rapport à ce qui était prévu initialement. De là à dire qu’on ne sait pas lire les indications…

DSC_0943

Nous arrivons finalement à Glasgow assez tard et rejoignons l’appartement de Jane que nous avions réservé via Air B&B. L’appart est magnifique et Jane est absolument adorable. On se sent comme à la maison et on s’écroule littéralement sur le lit pour la nuit.

Jour 15: Randonnée au Loch Lomond

C’est notre dernier jour avec la voiture de location. Du coup nous partons en vadrouille une dernière fois du côté du Loch Lomond. Trop fatigués pour tenter l’ascension du Ben Lomond, on se décide pour une randonnée plus accessible au départ de Balmaha qui promet de beaux points de vue sur le Loch. Honnêtement je pense que la balade est facile en temps normal, mais avec toute la marche des deux semaines précédentes, elle me parait étonnement longue et difficile. Mes jambes ont du mal à grimper. On arrive finalement en haut de la Conic Hill et effectivement, on en prend plein les yeux!

DSC_0950

DSC_0953

Au retour, on déjeune au Oak Tree Inn, une auberge très sympa au décors rustique qui sert des plats classiques mais très bons. Nous avons opté pour les lasagnes.

Jour 16: Visite de Glasgow

Nous avons passé notre dernier jour en Écosse à visiter le centre ville de Glasgow en suivant la promenade proposée dans le guide Lonely Planet. On en a profité pour visiter le musée d’art moderne et faire un tour par la cathédrale et la nécropole car j’adore les vieux cimetières.

DSC_0961

DSC_0964

Nous avons finalement très peu profiter de la ville. Principalement parce qu’après les grands espaces des Highlands nous étions un peu déçu par tout ce gris. Je pense qu’on aurait bien plus apprécié la ville au début du voyage, notamment pour ses musées. Glasgow c’est la ville de l’art en Écosse. Elle est apparemment connue pour ça et quasiment tous les musées sont gratuits.

DSC_0968.JPG

Pour l’anecdote, j’ai aussi testé les urgences Écossaises pour une infection urinaire qui me clouait sur place. Et bien c’est beaucoup plus rapide qu’en France ! ^^ J’ai attendu seulement 1h30 !

Le lendemain nous prenions le bus pour rejoindre Édimbourg et prendre l’avion direction Paris. Après ça, le métro, un autre train et au terme de 12h de transport, on arrive enfin à la maison !

Voilà c’est la fin de nos aventures en Écosse. J’espère que ça vous aura plu autant qu’à nous. Ce voyage a été une expérience magnifique et on rêve déjà d’y retourner pour explorer le nord du pays. On ambitionne notamment de grimper en haut du Ben Nevis et de faire quelques randos un peu plus ardues dans la vallée de Glen Coe!

Roadmap:

Laisser un commentaire