Un long weekend à Quiberon

Un long weekend à Quiberon

Me revoilà avec un nouveau billet découverte des jolis endroits autour de chez moi ! Je vous parlais en début d’année de notre volonté de mieux connaître la France avant de continuer à voyager à l’étranger, et surtout de découvrir notre nouvelle région. Avec cette idée en tête, nos pas nous ont menés sur la presqu’île de Quiberon au début du mois de mars.

C’est une amie qui nous a conseillé d’aller là-bas. Quiberon est bien connu pour sa Thalasso thérapie (que nous n’avons pas testée) (c’était complètement hors budget^^) et son littoral sauvage, qui offre de superbes panoramas. Apparemment, en été, l’endroit est surpeuplé, c’est la rançon du succès ! Comme nous y étions à la fin de l’hiver, on a pu profiter de la côte sauvage tranquillement, avec très peu de monde sur les sentiers. Par contre, on a dû composer avec la pluie et le vent. Mais en même temps, Quiberon, c’est en Bretagne donc on n’a pas vraiment le droit de se plaindre de la pluie ! 😉 Pour l’anecdote, comme il commençait à pleuvoir à la fin de notre première balade, nous sommes rentrés en stop. C’était la toute première fois que je faisais ça, j’ai eu l’impression d’être une grande aventurière !

Durant trois jours, on s’est promené à pieds le long de la côte. On a dû marcher une quarantaine de kilomètres, tranquillement. On a principalement profité du sud et de l’ouest de la presqu’île : depuis la pointe du Conguel jusqu’au port de Portivy. On a également fait un petit tour du côté de saint-Pierre de Quiberon pour aller voir les alignements de dolmens à Kerbourgnec, mais franchement, ce n’est pas exceptionnel. La côte sauvage reste le point fort de Quiberon pour les amoureux de nature. C’est aussi un bon spot pour les surfeurs mais on n’en a pas croisé cette fois-ci. Les paysages nous ont beaucoup fait penser à l’Irlande : beaucoup de vert et un littoral très découpé. Au printemps, la ressemblance doit être encore plus frappante, quand le sol est recouvert de petites fleurs roses typiques de la Bretagne et de la côte Irlandaise.

L’autre point fort de ce weekend en amoureux : les crêpes. Là c’est clairement ma gourmandise qui s’exprime ! Je vous donne la bonne adresse de crêperie où nous avons dîné : ça s’appelle La crep’, c’est dans le centre même de Quiberon et c’est délicieux ! Les galettes sont faites maisons, hyper bien garnies et remplies de produits locaux. Si vous êtes dans le coin, vous pouvez y aller les yeux fermés !

Je vous laisse maintenant avec les photos de ce superbe weekend.

D’abord la balade depuis la grande plage de Quiberon jusqu’à la pointe du Conguel

long weekend à Quiberon

long weekend à Quiberon

long weekend à Quiberon long weekend à Quiberonlong weekend à Quiberon

 

Puis plusieurs marches le long de la côte sauvage

long weekend à Quiberon

long weekend à Quiberon long weekend à Quiberon long weekend à Quiberonlong weekend à Quiberonlong weekend à Quiberon long weekend à Quiberon long weekend à Quiberonlong weekend à Quiberonlong weekend à Quiberon

long weekend à Quiberon

Et puis le soir venu, quand la lumière décline…

long weekend à Quiberon long weekend à Quiberon long weekend à Quiberon

 

Vous connaissez Quiberon ? Vous aimez ?

Premier instameet & visite du château de Goulaine

Premier instameet & visite du château de Goulaine

Dimanche dernier, j’ai participé à mon premier instameet : événement organisé par igersnantes et regroupant une trentaine d’instagrameurs Nantais. Etant arrivée récemment dans la région, je m’étais dit que ce serait un bon moyen de rencontrer des personnes ayant au moins deux points en commun avec moi, habiter à Nantes et aimer prendre des photos. C’était aussi très sympa de mettre un visage sur un pseudo et plutôt rigolo d’en voir certain-e-s à l’œuvre pour photographier, notamment en s’allongeant par terre… On reconnait les « vrais » photographes. 😉 Pour l’occasion, nous étions presque tous venu avec nos couronnes. Il faut bien se fondre dans le décor ! Cette première expérience fut une vraie réussite et j’ai hâte de participer au prochain événement !

Pour cette première rencontre de 2018, nous avions rendez-vous au château de Goulaine, situé à quelques kilomètres au sud-est de Nantes. Pour s’y rendre, il faut compter une demi-heure de voiture ou bien une petite heure de vélo pour les plus sportifs (et quand la météo s’y prête). Au programme nous avions une visite guidée du château rien que pour nous, un superbe brunch offert par Oh my brunch dans le musée LU et pour finir, nous avons improvisé une petite balade digestive à la butte de la Roche pour profiter du soleil et de la vue sur les marais de Goulaine.

Nous avons eu la chance d’avoir une guide vraiment passionnée, hyper joyeuse et qui vivait ses histoires ! Elle avait même une épée en bois, c’est vous dire !  Cela a rendu la visite vraiment intéressante et dynamique avec juste ce qu’il faut d’anecdotes pour maintenir notre attention mais pas trop pour éviter de se noyer dans les informations. Au cours de la matinée, on avance graduellement dans le temps, depuis les seigneurs du 16ème siècle jusqu’aux châtelains qui habitent aujourd’hui le château. Nous avons ainsi visité les anciennes cuisines, la salle de réception remplie de magnifiques tapisseries, un cabinet de curiosités rempli de vraies curiosités (mention spéciale pour la double tête de veau), des salons très colorés et la chambre du roi à la décoration dite intemporelle (je reste assez sceptique sur le côté intemporelle de la chose tout de même !).

On a seulement aperçu les jardins depuis les fenêtres du château ; avec les marais de Goulaine en toile de fond. Je pense qu’au printemps, ils doivent être vraiment beaux lorsqu’ils sont fleuris et que les arbres retrouvent leur feuillage.

Ensuite, nous avons profité d’un très bon brunch servi dans le musée LU et pu discuter un peu pour apprendre à mieux nous connaitre. L’occasion pour les petits nouveaux, dont je faisais partie, de se familiariser avec toutes les têtes présentes ! On s’est régalé de mini burgers, de mini cônes remplis de purée patate douce, de brochettes de curé nantais et abricots secs… J’ai aussi pu goûter pour la première fois au gâteau nantais. Verdict : beaucoup trop sucré pour moi. Mon palais n’est plus habitué à tant de sucre d’un coup. ^^ Ceci dit, tout le reste était vraiment délicieux ! Après tout ça, nous avons improvisé une petite marche digestive jusqu’à la butte de la Roche pour profiter du panorama sur la région. Notre guide l’avait évoquée pendant la visite, ce qui nous a donné envie de pousser jusqu’à là-bas.

Je suis vraiment ravie de ce premier instameet, qui m’aura permis de visiter un très beau château et de rencontrer des personnes de la région. Le prochain aura lieu le jeudi 15 Mars au château des Ducs de Bretagne, en nocturne. J’ai déjà bloqué la date !

Mais trêve de bavardage, je vous laisse avec les quelques images de cette jolie matinée !

château de Goulainechâteau de Goulainechâteau de Goulaine château de Goulaine

château de Goulainechâteau de Goulainechâteau de Goulaine

château de Goulaine

château de Goulainechâteau de Goulaine

château de Goulaine

château de Goulaine

château de Goulaine

Vous avez déjà participé à ce type d’événement ? Ou simplement rencontré « dans la vraie vie » des gens connus grâce à instagram ou un autre réseau social ?

Balade hivernale à Préfailles

Balade hivernale à Préfailles

Balade hivernale à Préfailles

Cet article inaugure une nouvelle catégorie sur le blog « Nantes et sa région ». Il y aura sans doute beaucoup d’articles à mettre dedans cette année. Nous avons en effet décidé de mettre de côté pour un temps les voyages lointains et leur corollaire, les déplacements en avion et leur impact environnemental désastreux. Pour le moment, nous allons plutôt nous concentrer sur toutes les merveilles accessibles à quelques kilomètres de chez nous seulement.

Après plus d’un mois sans sortir de la ville, nous avions un besoin viscéral de retrouver la nature. Nous ne sommes clairement pas des citadins dans l’âme et la forêt de Montargis me manque. Ceci étant, l’avantage d’avoir emménager ici il y a peu, c’est que tout reste à découvrir. J’ai ainsi une très longue liste de randonnées à faire et de coins natures à explorer les weekends, beaucoup suffisamment proches de Nantes pour pouvoir faire l’aller-retour sur la journée. N’écoutant que notre courage, nous avons  donc décidé d’affronter le froid, la grisaille et le petit crachin pour aller nous promener du côté de Préfailles dimanche dernier.  On a vraiment bien fait, cette promenade nous a fait le plus grand bien à tous les deux. Nous sommes rentrés frigorifiés (surtout moi)(et surtout mes doigts), mais heureux.

Comme les grands esprits se rencontrent, une amie nous avait proposé dans la semaine d’aller sur la côte pour une sortie « marche & photo ». Pour la marche, j’avais repéré le circuit de la pointe Saint-Gildas, qui forme une petite boucle d’environ 7 km. Normalement, le tour se fait en moins de 2h. Nous, ça nous a pris 4h pour revenir à la voiture. Forcément quand on s’arrête tous les 5 m pour prendre une photo, on met un peu plus de temps. C’est aussi ça qui fait le charme de ce genre de balade. 😉

On a pris le temps de boire un thé bien chaud sur la plage et de manger des gâteaux. Très important le goûter, à ne surtout pas négliger ! Quand on part en balade l’hiver, on emmène toujours un grand thermos de thé avec nous, souvent du thé chaï d’ailleurs. On se félicite à chaque fois de pouvoir se réchauffer facilement en cours de promenade quand le vent glacial s’engouffre dans les vêtements.

Je vous laisse avec les quelques photos prises là-bas.

balade à préfailles

balade à préfailles

balade à préfailles

balade à préfailles

Balade à Préfailles

balade à préfaillesbalade à préfaillesbalade à préfailles balade à préfailles

Balade à Préfaillesbalade à préfailles

balade à préfailles

 

Point bonus pour ce bac écolo mis en place à côté d’une des plages :

balade à préfailles

 

Vous aimez les balades hivernales ? Vous connaissez Préfailles ?