Tiramisu fraises & spéculos

Tiramisu fraises & spéculos

En ce moment, le jardin nous donne plein de fraises alors on en profite un maximum. Je les déguste principalement crues sur mon porridge matinal mais dans un bon dessert, c’est très bien aussi. J’ai re-découvert le tiramisu fraises et sépculos il y a peu. C’est rapide, facile à faire, sans cuisson et surtout frais. Parfait pour la météo très chaude du moment. L’association des fraises et des spéculos est connue et fonctionne toujours merveilleusement bien.

Cette version du tiramisu est sans œufs et je l’ai adaptée d’une recette que Leonine avait partagé sur son compte instagram. Pour les spéculos, j’ai utilisé ceux de la marque Lotus (oui c’est industriel)(oui c’est de la grande surface)(jetez moi des cailloux bouuuuuh)(ou pas ça fait mal quand même^^). Vous pouvez évidemment les faire vous-même (j’avais la flemme voilà) ou en achetez d’autres.

Tiramisu fraises & spéculos

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 250 g de mascarpone
  • 300 g de fromage blanc de brebis
  • 4 CS de sucrant au choix (j’ai mis du sirop de fleurs de sureau)
  • 1 pointe de couteau de vanille en poudre (ou 1 cc de vanille liquide)
  • une vingtaine de spéculos
  • Du café
  • 400 g de fraises fraiches
  • Cacao en poudre

Préparation

  • Préparez la crème en battant ensemble le mascarpone, le fromage blanc de brebis, le sucre et la vanille. Réservez.
  • Trempez les spéculos quelques instants dans du café noir avant de les répartir au fond de 4 jolies verrines. Vous pouvez aussi faire un grand plat unique mais ça sera beaucoup moins joli au moment du service (sauf si vous mangez directement dans le plat à la petite cuillère #gourmandise).
  • Déposez les fraises coupées sur les spéculos et couvrez de de crème.
  • Saupoudrez avec du cacao. Mettez au frais quelques heures et dégustez, en prenant votre temps pour savourer le bonheur d’un bon dessert.

Et vous, vous aimez le tiramisu ?

 

Sauce tomate aux lentilles & courgettes {végétalien}

Sauce tomate aux lentilles & courgettes {végétalien}

La saison des courgettes est officiellement ouverte ! Chaque année je suis ravie de retrouver ces beaux légumes sur les étals. Après les premiers radis, c’est vraiment le signe que les beaux jours sont là. Je crois que la courgette est un de mes légumes préférés, avec les courges sous toutes leurs formes. Ce que j’apprécie particulièrement, c’est que c’est un légume hyper versatile qui se prête à une multitude de préparations différentes: parfait pour ne pas se lasser en plein cœur de l’été lorsque les pieds de courgettes du jardin nous en donne à foison ! D’ailleurs je vous prépare un billet sur toutes les possibilités pour les cuisiner.

Aujourd’hui je vous propose une recette de sauce tomate avec des lentilles vertes du Puy, pour accompagner des pâtes, du riz, du petit épeautre… Ou même à manger tel quel comme un ragout si vous préférez.

Par facilité, j’ai utilisé des tomates concassées dans la recette. Vous pouvez néanmoins tout à fait les remplacez par des tomates fraiches si vous en avez.

Cette recette est une base. Vous pouvez varier les légumes en fonction de la saison. En été par exemple vous pouvez remplacez une des courgettes par un poivron  jaune pour varier et ajouter de la couleur ! En hiver, j’utilise plutôt des épinards ou des champignons.

Sauce tomate aux lentilles & courgettes

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 200 g de lentilles vertes sèches
  • 1 boite de tomates concassées
  • 1 bel oignon jaune
  • 3 petites courgettes
  • 2 cc de bouillon de légumes en poudre
  • 3 feuilles de laurier
  • Sel, poivre

Préparation

  • Faites cuire les lentilles vertes dans un grand volume d’eau pendant 25 minutes. Commencez la cuisson dans de l’eau froide et décomptez le temps à partir de l’ébullition. Ajoutez du sel en fin de cuisson seulement, égouttez et réservez.
  • Dans une sauteuse, faites chauffer 1 CS d’huile d’olive et ajoutez l’oignon émincé. Laissez le fondre quelques minutes.
  • Découpez les courgettes en dés et ajoutez les dans la sauteuse. Versez les tomates concassées ainsi que 800 mL d’eau. Ajoutez le 2 cc de bouillon de légumes, les feuilles de laurier et mélangez le tout. Faites cuire à feu moyen pendant une quinzaine de minutes.
  • Ajoutez ensuite les lentilles vertes cuites et prolongez la cuisson pendant encore 15 à 20 minutes.
  • Servez bien chaud avec une céréale et pourquoi pas une belle salade verte.

Et vous, comment cuisinez-vous les courgettes ?

Salade estivale de pois chiches à la menthe

Salade estivale de pois chiches à la menthe

Cette recette est parfaite pour les beaux jours. Elle est rafraîchissante, nourrissante grâce aux pois chiches et pleine de bons légumes de saison. En plus elle est prête en approximativement 5 minutes montre en main, ce qui ne gâche rien. Quand il fait très chaud, on a rarement envie de passer des heures en cuisine ! Je fais cette salade régulièrement tous les étés depuis que je l’ai mangé chez les parents d’une copine à Annecy. Je l’avais même déjà publié sur mon ancien blog de recettes, c’est pour dire si je l’aime bien !

Pour les pois chiches, deux options s’offrent à vous :

  • option flemme : vous ouvrez une boite de conserve du commerce. Dans ce cas, pensez à bien les rincer. Les pois chiches seront meilleurs et plus digestes.
  • option gens organisés : Vous mettez les pois chiches à tremper quelques jours avant pendant 12h à 24h, puis vous les faites cuire pendant 1h dans de l’eau bouillante salée avec un morceau d’algue kombu ou du bicarbonate de soude). Ou alors vous sortez une boite de pois chiches de votre congélateur (que vous aurez fait cuire avant of course!).

Pour une salade végétalienne, remplacez simplement la feta par une version végétale ou du tofu lactofermenté au tamari, ou ne mettez rien du tout !

Salade estivale de pois chiches à la menthe

Pour 2 personnes

ingrédients

  • 250 g de pois chiches cuits et égouttés
  • 1/2 concombre
  • 2 belles tomates
  • 60 g de feta
  • 4 CS de crème de soja
  • 1 CS de jus de citron
  • Quelques brins de menthe
  • Sel, poivre

Préparation

  • Lavez et découpez les légumes en petits cubes. Pareil avec la feta. Ciselez la menthe.
  • Mélangez le tout dans un saladier et servez. Voilà !

Vous pouvez accompagner d’une belle tranche de pain complet ou d’un peu de quinoa en fonction de votre appétit (ou prendre un dessert ^^).

Bon appétit !

Gâteau renversé à la rhubarbe {végétalien}

Gâteau renversé à la rhubarbe {végétalien}

J’ai fait ce gâteau renversé à la rhubarbe en version végétalienne deux fois déjà, une fois avec de la poudre d’amande et une fois « tout farine de petit épeautre ». Dans tous les cas, il a été très apprécié ! Personnellement, je préfère la version avec amandes, donc c’est celle-ci que je vous écris aujourd’hui. Mais vous pouvez tout à fait mettre uniquement de la farine et remplacez la purée d’amandes par de l’huile de tournesol (note à moi même : essayer en la remplaçant par de la purée de pommes).

De la même façon, vous pouvez faire confire la rhubarbe avant de la mettre dans le gâteau. Je trouve que ça lui retire le petit goût acidulé donc je zappe cette étape.

Si vous utilisez de la rhubarbe surgelée, pensez à la faire décongeler la veille. Les fruits vont rendre beaucoup d’eau.

Gâteau renversé à la rhubarbe

Pour un moule de 24 cm de diamètre

Ingrédients

  • 350 à 500 g de rhubarbe fraiche (il n’y a jamais trop de rhubarbe !)
  • 125 g de farine de petit épeautre
  • 75 g de poudre d’amandes
  • 60 à 100 g de sucre de canne complet selon votre goût + 2 CS
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 120 g de yaourt de soja nature (ou vanille)
  • 45 g de purée d’amandes
  • 40 g d’huile de tournesol + 2 CS
  • 125 mL de lait de soja + 2 cc de vinaigre de cidre
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 1 pincée de sel

Préparation

  • Mélangez le lait de soja avec 2 cc de vinaigre de cidre. Cela va le faire caillé, ce qui permet d’apporter du moelleux au gâteau.
  • Epluchez la rhubarbe et découpez la en tronchons d’un ou deux centimètres de long. Réservez.
  • Mélangez tous les ingrédients secs dans un saladier et ajoutez ensuite l’huile, la purée d’amandes, la yaourt de soja et le lait de soja caillé.
  • Versez 1 à 2 CS d’huile de tournesol au fond d’un moule à manquer de 24 cm de diamètre puis saupoudrez de 2 CS de sucre complet. Répartissez les morceaux de rhubarbe sur toute la surface du moule. Versez la pâte à gâteaux par dessus et enfournez pendant 1h à 170°C.
  • Laissez refroidir avant de démouler (sinon la rhubarbe caramélisée va coller au fond)(oui j’ai testé pour vous).

Le gâteau va beaucoup gonfler pendant la cuisson, et retomber en refroidissement. Si vous utilisez du yaourt de soja à la vanille, diminuez un peu la quantité de sucre et omettez simplement la vanille en poudre.

Le gâteau sera parfait avec une boule de glace vanille ou un coulis de fraises pour le goûter. Et en boisson, une eau infusée maison aux fraises bien fraiche par exemple (ça ne va rien détoxifier du tout, par contre c’est bon 😉 ).

Bon appétit !

Tartinade de petits pois {végétalien}

Tartinade de petits pois {végétalien}

Non non, vous ne rêvez pas ! Enfin un nouveau billet sur le blog ! Après 3 semaines de vacances dont 11 jours en Irlande. D’ailleurs nous avons commencé à nous occuper des photos pour vous raconter tout ça bientôt. Mais comment dire, il y en a beaucoup beaucoup ! Un peu plus de 1000 images à nous deux à traiter, il y a du boulot !

Pour l’heure, je reviens avec une jolie recette printanière toute simple qui, une fois n’est pas coutume, n’est pas de moi mais me vient d’une amie qui m’est chère.

Gwenaëlle, de son joli prénom, a fait super fort la dernière fois que je suis allée chez elle. Elle m’a fait tomber amoureuse de cette tartinade de petits pois (et pourtant j’étais septique)(ma dernière tentative de tartinade de petits pois ayant été un échec complet parti direct au compost ahem). Elle m’a réconcilié avec les navets, et crus en plus ! Et aussi avec le vin blanc. Je devrais aller la voir plus souvent ! 😉

C’est une recette parfaite pour ces jours ci, quand il fait très chaud et que l’on envie de fraicheur et de légèreté au dîner.  Pour l’accompagner, je vous propose des bâtonnets de légumes crus : navets nouveaux, jeunes carottes, radis et de belles tranches de pain au levain. Elle sera aussi très bien servie à l’apéritif (avec un bon verre de vin blanc donc ^^) ou pour un buffet.

Pour les petits pois, choisissez en des frais ou des surgelés, mais pitié pas de petits pois en boite. C’est pas bon et… En fait c’est juste vraiment pas bon ! 😉

Tartinade de petits pois {végétalien}

Pour un bol

Ingrédients

  • 250 g de petits pois cuits
  • 125 g de yaourt de soja nature
  • 1 CS de purée de cajou
  • 1 CS d’huile de colza (ou d’olive)
  • 2 CS de câpres
  • Ciboulette, persil, menthe  (au goût)
  • Sel, poivre

Préparation

  • Mixez le tout avec un robot. Voilà. C’est tout !

Allongez avec un peu d’eau si vous trouvez la texture trop épaisse et servez frais.

Personnellement je met beaucoup de ciboulette parce que j’adore ça, et juste un petit peu de persil et de menthe.

Petite variante avec uniquement de l’ail et de la menthe, ça devrait être sympa !

Vous pouvez également remplacer la purée de cajou par du tahini, moins onéreux et très riche en calcium (#PointNutrition).

Bon appétit !

Gratin de pâtes au chou-fleur & tofu fumé {végétarien}

Gratin de pâtes au chou-fleur & tofu fumé {végétarien}

La recette du jour est un plat typique de confort food : un gratin de pâtes au chou-fleur ! On le fait très souvent à la maison et on l’adore.

J’ai choisi des macaronis parce que ce sont les pâtes que je trouve en vrac près de chez moi, avec les coquillettes, mais vous pouvez prendre n’importe qu’elle sorte de pâte, ça sera très bien. De même, ce jour là j’avais fait une béchamel végétale mais quand je n’ai pas le temps (ou la flemme), je met simplement une briquette de crème de soja.

Pour une version 100% végétalienne, remplacez simplement l’emmental râpé par un mélange de levure maltée et de chapelure. Personnellement je préfère la levure maltée de chez Markal (voir même je déteste toutes les autres^^).

Gratin de pâtes au chou-fleur & tofu fumé {végétarien}

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 180 g de macaronis pesés secs (ou d’autres pâtes)
  • 1 gros chou-fleur (ou 2 petits)
  • 80 g d’emmental râpé
  • 200 g de tofu fumé aux graines (ici de la marque Taifun)
  • 300 mL de lait de soja
  • 1 CS d’huile d’olive
  • 2 CS de farine (au choix : blé, épeautre, pois chiches, riz…)
  • Sel, poivre, muscade

Préparation

  • Faites cuire les pâtes dans un grand volume d’eau salé pendant la durée indiquée sur le paquet. Égouttez et réservez.
  • Faites cuire le chou-fleur à la vapeur pendant une petite dizaine de minutes. Je réalise souvent cette étape la veille ou le weekend précédent pour ensuite simplement assembler tous les ingrédients.
  • Préparez la béchamel végétale. Versez une cuillère à soupe d’huile d’olive au fond d’une casserole, faites chauffer quelques instants puis ajoutez 2 CS de farine. Mélangez pour obtenir un roux. Versez alors le lait de soja, salez et ajoutez une pincée de muscade. Il n’y a plus qu’à laisser épaissir à feu doux en remuant constamment. (c’est le moment où je demande à Jo de venir pour pouvoir faire autre chose en même temps #CopineIndigne).
  • Découpez le tofu fumé en petits lardons et réservez.
  • Mélangez ensuite tous les ingrédients ensemble puis versez le tout dans un plat à gratin. Parsemez d’emmental râpé.
  • Enfournez pour 20 à 30 minutes à 200°C et servez bien chaud, avec une belle salade verte. Pour nous, c’était de la roquette, ma salade préférée entre toutes.

Bon appétit !

Quiche printanière aux carottes, petits pois, épinards {végétarien, sans lactose}

Quiche printanière aux carottes, petits pois, épinards {végétarien, sans lactose}

Oui parfaitement. J’ai osé la quiche printanière après la salade printanière de la semaine saison. Aucune limite cette nana ! 😉

Je reste dans ma période verdure. A fond. Et je pense qu’elle va durer un petit moment, alors autant vous habituer à voir des petits pois partout. J’ai une longue de recettes que j’aimerais poster ici. Après le potimarron à toutes les sauces en automne, c’est le tour des petits pois au printemps… Monomaniaque moi !? Naaaaaaan.

Cette quiche aux légumes de printemps est parfaitement équilibrée et a un index glycémique relativement. Pour ne rien gâcher, je l’adore. 😀

Quiche printanière aux carottes, petits pois, épinards {végétarien, sans lactose}

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

Pour la pâte :

  • 250 g de farine de petit épeautre
  • 55 g d’huile d’olive
  • 90 g d’eau

Pour la quiche :

  • 3 oeufs bio frais
  • 200 mL de lait de soja nature
  • 1 portion de parmesan végétale (environ 5 CS)
  • 3 petites carottes découpées en dés
  • 120 g de petits pois frais ou surgelés
  • 1 grosse poignée d’épinards frais
  • 1 gros oignon jaune
  • 1/2 botte de persil
  • Sel, poivron

Pour le parmesan végétal :

  • 50 g de noix de cajou cru non salées
  • 1 CS de levure maltée
  • 1 CS de graines de sésame blond
  • 1 petite pincée de sel

Préparation

  • Commencez par préparer la pâte brisée en mélangeant tous les ingrédients à la main jusqu’à former une belle boule de pâte. Mettez la au frigo pendant que vous faites le reste.
  • Mettez de l’eau à chauffer dans une casserole de taille moyenne, et quand elle bout versez les carottes préalablement découpées en petits dés. Laissez cuire pendant 15 minutes. Ajoutez les petits pois à mi-cuisson puis égouttez.
  • Dans une sauteuse, faites chauffer 1 cc d’huile d’olive. Ajoutez l’oignon émincé ainsi que les épinards. Laissez cuire quelques minutes jusqu’à ce que les épinards « tombent ». Ajoutez alors le reste des légumes, le persil et le parmesan végétal. Mélangez et réservez.
  • Préparez le parmesan végétal en mélangeant tous les ingrédients dans un petit mixeur : ça prend au moins 30 secondes. 😉
  • Préparez l’appareil en battant les 3 œufs avec le lait de soja, du sel et du poivre.
  • Étalez la pâte et foncez un grand moule à tarte. Répartissez le mélange de légumes sur toute la surface, versez l’appareil et enfournez pour 40 minutes à 180°C.

Servez bien chaud ou froid, accompagné d’une salade verte (moi j’avais choisi de la roquette) et d’un petit bol de soupe (chez nous c’était un velouté d’épinards au cajou).

Salade printanière de quinoa, petits pois & brocoli {végétalien}

Salade printanière de quinoa, petits pois & brocoli {végétalien}

Samedi dernier je disais sur la page facebook du blog que j’avais très envie de légumes de printemps (les premiers radis !!!) et de beaucoup de verdure aussi. ça s’est donc ressenti dans les menus de la semaine, j’en ai mis des tas : à commencer par cette superbe salade printanière au quinoa, petits pois & brocoli. Elle est très légère, rapide à faire et customisable à souhait. Pour ne rien gâcher, la recette est naturellement sans gluten, parfait pour ceux qui ont un système digestif sensible.

On trouve maintenant de quinoa cultivé en France et je met un point d’honneur à acheter celui-ci, afin d’éviter de peser sur les ressources alimentaires des pays d’Amérique Latine.

Le brocolis vient directement de notre jardin. Je ne peux pas faire plus local. J’avais planté des brocolis à jet violets l’année dernière et ils ont finalement daigné faire des jets en ce début de printemps. J’adore les voir pousser et ensuite éclore en plein de petites fleurs toutes jaunes. Je laisse toujours quelques têtes sur les pieds pour admirer la floraison.

Mais venons-en à la recette ! Ici je n’utilise que les fleurettes. Mais n’allez pas jeter le pieds à la poubelle! Ça se mange très bien, si si. Samedi je l’ai mis dans un velouté avec des lentilles vertes, des patates douces & du chèvre : zéro gaspillage.

Salade printanière de quinoa, petits pois & brocoli

Pour 2 à 3 personnes en fonction de l’appétit

Ingrédients

  • 120 g de quinoa d’Anjou
  • 120 g de petits pois frais et écossés (ou surgelés)
  • 300 g de fleurettes de brocoli
  • 2 à 3 belles poignées de roquette
  • 30 g de graines de tournesol toastées
  • 2 CS d’algues en paillettes (facultatif)

Pour la vinaigrette : 2 CS d’huile de colza + filet de jus de citron, sel, poivre

Préparation

  • Rincez bien le quinoa à l’eau claire puis mettez le à cuire dans de l’eau bouillante salée pendant 15 minutes.
  • Ajoutez les petits pois dans la casserole à la moitié de la cuisson.
  • Pendant que tout ce petit monde cuit, rincez le brocoli et faites le cuire à la vapeur pendant 3 à 5 minutes, pas plus si vous voulez qu’il garde son croquant et son beau vert profond.
  • Égouttez tout, mélangez tous les ingrédients ensemble avec la vinaigrette dans un saladier. Pour les algues, j’utilise un mélange du pêcheur que je trouve en magasin bio.
  • Servez tiède ou froid dans de grandes assiettes creuses.

Variantes :

Essayez en remplaçant le brocolis par des asperges vertes en morceaux et les graines de tournesol par des amandes concassées. C’est très bon également.

Pour une version plus douce, remplacez la roquette par de jeunes pousses d’épinards, du mesclun ou du pourpier.

Bon appétit !

Mousse au chocolat à l’orange et aux éclats de fèves de cacao

Mousse au chocolat à l’orange et aux éclats de fèves de cacao

La plupart du temps, je fais la mousse au chocolat à partir de tofu soyeux. Mais la dernière fois, j’ai envie d’une version plus classique. Pour ce qui est du parfum, j’ai eu comme une frénésie « chocolat – orange » ces dernières semaines. J’en ai collé partout : gâteau, scones, mousse au chocolat…

Ces petites mousses sont faciles et rapides à faire (comme quasiment toute ma cuisine vous allez me dire) et elles sont aussi très bonnes !

Si vous n’avez pas d’éclats de fèves de cacao, vous pouvez les remplacer par de tous petits morceaux de chocolat ou de noisettes. Moi j’avais des fèves entières que j’ai passées rapidement dans un mixeur pour obtenir la texture que je voulais.

Mousse au chocolat à l’orange et aux éclats de fèves de cacao

Pour 4 mousses délicieuses

Ingrédients

  • 3 œufs
  • 100 g de chocolat
  • 1 CS de sucre vanillé
  • Le zeste d’une orange
  • 2 CS d’éclats de fèves de cacao
  • 1 pincée de sel

Préparation

  • Cassez les œufs, séparez les blancs des jaunes et montez les blancs en neige (avec une petite pincée de sel, ça fonctionne mieux je trouve).
  • Faites fondre le chocolat au bain marie ou à feu très doux.
  • Mélangez les jaunes avec le sucre vanillé à l’aide d’un fouet. Le mélange doit devenir légèrement mousseux. Ajoutez le chocolat fondu et remuez.
  • Incorporez tout doucement les blancs en neige (pas comme une brute donc^^).
  • Terminez en ajoutant le zeste d’orange et les éclats de fèves de cacao.
  • Versez dans 4 petits pots et laissez prendre au frais pendant 2h minimum.
  • Et surtout, dégustez !

Pour ne rien gâcher, j’utilise le jus de l’orange dans une vinaigrette (ou je la mange tout simplement).

Je fais le sucre vanillé moi même. Rien de plus simple, il suffit de mettre une gousse de vanille (dont vous aurez utiliser les grains pour une autre recette) dans un bocal de sucre de canne et laisser infuser quelques temps ! Ça ne coûte rien et évite d’acheter des petits sachets de sucre individuels.

Bon appétit !

Quiche d’hiver à la patate douce, bleu d’Auvergne & noix {végétarien}

Quiche d’hiver à la patate douce, bleu d’Auvergne & noix {végétarien}

Cette quiche, je voulais la faire depuis un petit moment déjà. Je me suis finalement laissée tenter le weekend dernier en me disant qu’elle m’aiderait à survivre aux trombes d’eau qui tombaient. Le bleu, la patate douce et les noix s’accordent parfaitement et donnent une tarte rustique et qui tient au corps ! Vous pouvez remplacer la patate douce par de la courge, comme du potimarron, de la butternut ou même par des carottes. Tant que ça reste un légume orange, un peu sucré et fondant, ça sera parfait.

Vous pouvez faire cuire les légumes à l’avance et les conserver au frigo. De cette façon, vous n’aurez plus qu’à assembler et mettre au four le jour où vous souhaitez manger la quiche. Généralement, je m’avance durant le weekend pour la semaine.

Cette tarte salée cale (plus que) bien et est parfaite pour les jours pluvieux et froids ! Prévoyez de petites parts.

Quiche d'hiver à la patate douce, bleu d'Auvergne & noix

Quiche d’hiver à la patate douce, bleu d’Auvergne & noix {végétarien}

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

Pour la pâte :

  • 250 g de farine de blé T80
  • 60 g d’huile d’olive
  • 100 g d’eau
  • une pincée de sel

Pour la quiche :

  • 1 grosse patate douce (la mienne faisait 700 g)
  • 1 gros oignon jaune
  • 100 g de bleu d’Auvergne
  • 60 de noix de Grenoble
  • 3 œufs
  • 200 mL de lait de soja
  • 1 CS d’huile d’olive
  • Sel, poivre

Quiche d'hiver à la patate douce, bleu d'Auvergne & noix

Quiche d'hiver à la patate douce, bleu d'Auvergne & noix

Préparation

  • Commencez par préparer la pâte. Mélangez la farine, le sel, l’huile et l’eau dans un cul de poule. Pétrissez à la main quelques instants puis formez une boule. Mettez la dans un torchon au frigo le temps de préparer le reste. Elle sera plus facile à étaler et se tiendra mieux.
  • Émincez l’oignon. Pelez et découpez la patate douce en petits cubes. Dans une sauteuse, faites chauffer 1 CS d’huile d’olive et ajouter les légumes. Laissez dorer une quinzaine de minutes.
  • Pendant ce temps, préparez l’appareil en battant les œufs avec le lait de soja. Salez et poivrez.
  • Découpez le bleu en dés et concassez les noix.
  • Étalez la pâtes dans un moule. Répartissez les légumes, les dés de fromage et les noix. Versez la préparation à base d’œufs.
  • Enfournez pour 40 minutes à 180°C.
  • Servez bien chaud avec une belle salade de crudités ou une soupe de légumes verts en accompagnement.

Note

Il existe une alternative végétale au bleu d’Auvergne. Donc si vous en trouvez près de chez vous, vous pouvez essayer avec.

Bon appétit !