Quiche aux poireaux et champignons

Quiche aux poireaux et champignons

Cette semaine, j’ai cuisiné des poireaux pour la première fois de la saison. Ça sent vraiment l’automne ! L’inconvénient des poireaux, c’est qu’après avoir fini de cuisiner, ben ça sent le poireau dans toute la maison. 😉 Pour cette recette, je les ai simplement associé à des champignons pour préparer une quiche aux poireaux et champignons très réconfortante. C’est la recette familiale par excellence. La quiche a été validée par mes goûteurs préférés donc vous pouvez y aller les yeux fermés. J’utilise de la crème de soja pour l’appareil mais vous pouvez opter pour un lait végétal non sucré pour une version plus légère. Le comté apporte vraiment un plus par rapport à l’emmental donc je vous conseille de le conserver.

Si besoin, remplacez la pâte maison par une pâte sans gluten du commerce.

 

quiche aux poireaux et champignons

Quiche aux poireaux et champignons

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

Pour la pâte :

  • 250 g de farine de blé T80
  • 100 g d’eau
  • 50 g d’huile d’olive
  • 1 pincée de sel

Pour la garniture :

  • 1 gros oignon jaune
  • 2 gros poireaux
  • 200 g de champignons de paris
  • 200 g de crème de soja (ou de lait végétal)
  • 3 œufs frais biologiques
  • 125 g de comté râpé

quiche aux poireaux et champignons

Préparation

  • Lavez les poireaux pour éliminer toute la terre qui se plaque un peu partout (la fourbe). Le plus simple. pour moi, c’est de fendre les poireaux en deux puis de les laver directement sous un filet d’eau avec une brosse, le vert vers le bas. De cette façon, la terre tombe directement dans l’évier. Lavez également les champignons puis émincez les légumes : en fines rondelles pour les poireaux et en tranches pour champignons.
  • Émincez l’oignon et faites le dorer quelques instants dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive. Ajoutez le reste des légumes couvrez et laissez cuire à feu très doux pendant une bonne vingtaine de minutes. Vous devez obtenir une fondue de légumes à la fin.
  • Pendant ce temps, préparer la pâte à tarte. Mélangez tous les ingrédients dans un cul de poule et pétrissez à la main. Réservez au frais le temps que les légumes cuisent.
  • Préparez l’appareil en battant les trois œufs avec la crème de soja. Salez, poivrez et ajoutez une pincée de muscade.
  • Étalez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie et foncez un moule à quiche. Répartissez les légumes puis versez l’appareil. Parsemez de comté râpé.
  • Enfournez pour 45 minutes à 180°C.
  • Servez bien chaud, accompagné d’une belle salade ou d’un bol de soupe de légumes de saison.

Bon appétit !

Chaussons au potimarron, bleu et noix de Grenoble

Chaussons au potimarron, bleu et noix de Grenoble

On est le 1er octobre, donc j’ai le droit de laisser de nouveau libre cours à ma passion immodérée pour le potimarron ! 😉 Cette année, on a eu une jolie récolte de courges dans le potager alors on va en profiter à fond. Ici je vous propose une de mes recette préférée de l’automne : des chaussons au potimarron, bleu et noix de Grenoble. C’est hyper réconfortant et facile à préparer. Vous pouvez retrouver d’autres recettes avec cette courge sur le blog : en soupe de mi-saison, dans une assiette complète ou encore dans une quiche végétalienne avec des châtaignes et du tofu fumé.

Pour la pâte, j’utilise la recette de la pâte brisée des fainéants de Marie Chioca. C’est devenu mon basique. J’adapte simplement les quantités à mes besoins.

Chaussons au potimarron, bleu et noix de Grenoble

Chaussons au potimarron, bleu et noix de Grenoble

Pour 8 chaussons

Ingrédients

  • 360 g de farine de blé T80
  • 70 g d’huile d’olive
  • 140 g d’eau
  • 1 grosse pincée de sel
  • 500 g de potimarron
  • 1 oignon jaune
  • 100 g de bleu
  • 1 grosse poignée de noix de Grenoble
  • Sel, poivre

Chaussons au potimarron, bleu et noix de Grenoble

Préparation

  • Découpez le potimarron en morceaux et faites le cuir 10 minutes à la vapeur. Pas la peine de l’éplucher, la peau du potimarron est très fine et se mange. Il faut simplement bien la laver avant la cuisson.
  • Préparer la pâte. Mélangez la farine, le sel, l’huile et l’eau dans un cul de poule. Pétrissez à la main jusqu’à former une belle boule de pâte. Mettez la au frigo jusqu’à ce que la farce soit prête.
  • Torréfiez les noix à secs dans une poêle. Il faut que la cuisine commence à sentir les noix très fort, mais sans les carboniser ! 😉
  • Émincez l’oignon et faites le revenir dans 1 CS d’huile d’olive. Ajoutez le potimarron cuit et écrasez-le afin de former une purée grossière. Ajoutez le bleu découpé en dés ainsi que les noix concassées. Salez, poivrez. Mélangez rapidement et réservez.
  • Étalez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie puis découpez des disques à l’aide d’un bol.
  • Déposez une grosse cuillère à soupe de farce sur une moitié d’un disque de pâte en laissant 1 cm vide au bord. Rabattez la pâte et fermez le chausson. Recommencez jusqu’à venir à bout de la pâte et de la farce. Vous devriez obtenir 8 chaussons bien garnis.
  • Enfournez pour 35 min à 180°C. Servir chaud ou froid, avec une belle salade de crudités, par exemple des jeunes pousses d’épinards.

Bon appétit !

Cake protéiné aux blettes et aux pois chiches {végétarien}

Cake protéiné aux blettes et aux pois chiches {végétarien}

En ce moment, c’est la pleine saisons des blettes. J’en ai d’ailleurs 2 pieds dans le potager. Pour les préparer, j’opte souvent pour une poêlée avec des pois chiches, des carottes et de herbes ou un cake protéiné aux blettes et aux pois chiches, que j’ai déjà refait 3 fois tellement on l’apprécie à la maison. La recette est rapide à réaliser. Le plus long reste de faire blanchir les blettes. Le cake est riche en protéines grâce à la farine de pois chiches, aux œufs bio, au lait de soja et au comté râpé.

Cake protéiné aux blettes et aux pois chiches

Cake protéiné aux blettes et aux pois chiches

Cake protéiné aux blettes et aux pois chiches

Ingrédients

  • 100 g de farine de blé T80
  • 100 g de farine de pois chiches
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 3 œufs bio
  • 250 g de blettes
  • 125 g de comté râpé
  • 1 grosse poignée d’olives vertes dénoyautées
  • 200 mL de lait de soja nature
  • 60 g d’huile d’olive
  • 2 CS d’herbes de Provence
  • Ail en poudre
  • 1 pincée de sel
  • Poivre

 

Cake protéiné aux blettes et aux pois chiches

Préparation

  • Commencez par laver les blettes. Découpez ensuite les tiges en petits tronçons d’environ 0,5 cm d’épaisseur et émincez les feuilles. Faites blanchir les tiges dans un grand volume d’eau bouillante. Au bout de 5 minutes, ajoutez le vert des blettes et laissez bouillir pendant 3 minutes supplémentaires. Égouttez bien les légumes. Réservez.
  • Dans un saladier, mélangez les deux farines, la levure, les herbes de Provence, le sel, le poivre et un peu d’ail en poudre. Faites un puit au centre puis versez tous les ingrédients liquides. Remuez bien jusqu’à obtenir une pâte lisse.
  • Ajoutez le comté râpé, les olives découpées en rondelles ainsi que les légumes blanchis. Mélangez à nouveau.
  • Versez la pâte dans un moule à cake beurré et fariné.
  • Enfournez pour 45 minutes à 80°C. Le cake va devenir bien doré.
  • Dégustez chaud ou froid. A servir avec une belle salade de crudités ou un bol de soupe de légumes de saison maison.

 

Notes

  • Vous pouvez remplacez les herbes de Provence par de l’origan, ça sera très bon également.
  • J’ai essayé de faire cette recette avec de l’emmental râpé au lieu de comté, c’était vachement moins bon. Donc je déconseille. Ou alors faire moitié/ moitié peut être.

 

Cake protéinés aux blettes et aux pois chiches Cake protéinés aux blettes et aux pois chiches Cake protéinés aux blettes et aux pois chiches

Bon appétit !

 

Muffins poires, chocolat et noisettes

Muffins poires, chocolat et noisettes

Au moins d’août, j’ai été passé quelques jours à Lille, où habitent une partie de ma famille et de amis. J’ai donc partagé mon temps entre ma grand-mère, ma cousine et une amie. Pendant ces moments précieux passés ensemble, j’ai fait le tour du petit jardin de ma mamie, comme d’habitude. J’adore son jardin. Il est remplis de plantes de toutes sortes et les fleurs fleurissent tour à tour. Ce que j’aime encore plus c’est que ma grand-mère sait dire d’où vient chacune de ses plantes : « ce rosier blanc vient de chez mémé », « ces oreilles d’ours viennent de ta tante », « le romarin c’est papy qui l’avait planté », « ce gros hortensia vient d’Italie »… Ce jardin a une histoire bien à lui, qui fait échos à celle de ma grand-mère.

Et donc, cette fois-ci, pendant qu’on faisait notre petit tour du propriétaire en profitant du soleil, elle m’a montré ses deux poiriers plein à craquer. Elle se désolait de ne pas pouvoir tout manger et m’a proposé d’emmené des fruits. Je suis donc repartie avec deux sauts de poires dans le coffre, certaines mûres, d’autres non. Je les ai entreposer quelques jours dans une pièce chez moi pour les faire mûrir puis j’ai fait 4 L de compotes pommes-poires ! Heureusement qu’on adore ça à la maison.

J’ai tout de même garder quelques fruits pour les manger crus au petit-déjeuner, pour faire une tarte poire-chocolat-amandes et enfin de délicieux muffins poires, chocolat et noisettes dont je vous propose la recette aujourd’hui.

En bonus, quelques photos du jardin de ma grand-mère à la fin de l’article.

Muffins poires, chocolat et noisettes

Muffins poires, chocolat et noisettes

Muffins poires, chocolat et noisettes

Pour 6 beaux muffins

Ingrédients

  • 100 g de farine de blé T80 (ou de petit épeautre)
  • 50 g de poudre de noisettes
  • 40 g de sucre de canne complet
  • 40 g d’huile végétale neutre (ici tournesol)
  • 150 mL de lait végétal (ici avoine)
  • 1 CS de vinaigre de cidre
  • 2 poignées de pépites de chocolat noir
  • 1 poire
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1 pincée de sel
  • 18 noisettes (facultatif)

Muffins poires, chocolat et noisettes

Muffins poires, chocolat et noisettes

Préparation

  • Dans un cul de poule, mélanger tous les ingrédients secs. Ajoutez l’huile, le lait végétal et le vinaigre de cidre. Mélangez bien
  • Découpez la poire en tous petits dés. Ajoutez les à la préparation, ainsi que les pépites de chocolat. Mélangez.
  • Répartissez la pâte dans un moule à muffins.
  • Décorez chaque muffin avec 3 noisettes entières.
  • Enfournez pour 25 minutes à 180°C. Laissez refroidir avant de dégustez ces petites douceurs. Ils sont très bons au petit déjeuné.

Je fais ma poudre de noisette moi-même en passant les noisettes dans un blender et j’achète les pépites de chocolat en vrac, pour réduire les déchets. Vous pouvez tout à fait en faire en concassant une grosse tablette de chocolat noir.

muffins poire, chocolat et noisettes

Bon appétit !

Purée de pois cassés aux courgettes

Purée de pois cassés aux courgettes

Aujourd’hui, je vous propose une recette dite « du placard » : une purée de pois cassés aux courgettes. Toute simple et de saison, avec seulement 5 ingrédients.

J’aime beaucoup les pois cassés, qui appartiennent à la grande famille des légumineuses. Ils ont l’avantage d’être très nutritifs, riches en protéines végétales et peu onéreux. J’ai appris assez tard que ce sont en fait des petits pois séchés. Il existe des pois cassés jaunes mais je n’en ai jamais trouvé en magasin pour le moment. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir cherché ! Donc si vous savez où s’en procurer, je suis toute ouïe ! On peut faire des purées et des soupes très nourrissantes avec ces petits grains tout verts. Je pars généralement sur une base de 50 g de pois cassés par personne et environ 150/ 200 g de légumes. En hiver, j’utilise souvent des carottes et en été, des courgettes ! Après cuisson, il suffit d’ajuster la consistance de la préparation avec du bouillon en fonction de ce qui vous fait envie sur le moment : soupe ou purée. Servie avec une tranche de pain frotté à l’ail, c’est très bon et rassasiant.

Purée de pois cassés aux courgettes

Purée de pois cassés aux courgettes

Pour 2 personnes

Ingrédients

  • 100 g de pois cassés verts
  • 300 g de courgette
  • 1 oignon
  • 2 feuille de laurier
  • 1 cc de bouillon de légumes en poudre

Préparation

  • Quelques heures, mettez les pois cassés à tremper dans un grand volume d’eau. Vous pouvez le faire la veille. Plus le temps de trempage est long, plus la cuisson des pois sera courte.
  • Emincez l’oignon et découpez la courgette en morceaux. Mettez tout les ingrédients dans une cocotte à fond épais et couvrez d’eau. Faites cuire à tout petits bouillons pendant 45 minutes environ. Il faut que les pois s’écrasent facilement à la fin.
  • Retirez les feuilles de laurier de la cocotte. Passez les légumes puis mixez-les avec une louche de bouillon. Ajustez ensuite la texture à votre gout en ajoutant du bouillon si nécessaire.
  • Servez bien chaud. Parsemez de persil frais si vous en avez.

Purée de pois cassés aux courgettesPurée de pois cassés aux courgettes

Bon appétit !

Crumble salé à la ratatouille

Crumble salé à la ratatouille

Je ne sais pas chez vous, mais ici, on croule sous les courgettes ! Le potager en donne à foison ! Pour les écouler, je fais plein de recettes différentes comme un gâteau au chocolat, des tartes fines ou de la ratatouille, recette estivale classique. Aujourd’hui, pour changer un peu, je vous propose un Crumble salé à la ratatouille. J’ai gouté à ce plat lors d’un barbecue entre collègues récemment. Je l’ai trouvé tellement bon que j’ai absolument voulu le reproduire et vous le proposer sur le blog. Le soir du barbecue, tout le plat de crumble est parti. C’est le seul plat de légumes à avoir été vidé ! Pour ma part, je me suis même resservie tellement je l’ai trouvé bon.

J’ai cuisiné le double de ratatouille pour en avoir pour plusieurs repas : une fois en crumble et une fois avec des pâtes et du tofu rosso. Vous pourriez également la servir avec un bol de riz ou des pommes de terre vapeurs et une omelette, ou même en faire une quiche. Plein de possibilités pour cuisiner une même base et donc réduire le temps passé derrière les fourneaux. C’est une astuce bien pratique lorsque l’on a peu de temps à consacrer à la cuisine.

Pensez à préparer la ratatouille la veille, voir quelques jours avant. De cette façon, vous n’aurez plus qu’à préparer les miettes de crumble et à enfourner.

Crumble salé à la ratatouille

Crumble salé à la ratatouille

Pour 4 personnes

Ingrédients

Pour la ratatouille :

  • 1 gros oignon jaune
  • 1 courgette
  • 1 poivron rouge
  • 1 aubergine
  • 4 tomates
  • Thym, Origan et romarin frais (ou des herbes de Provence)

Pour le crumble :

  • 100 g de parmesan râpé
  • 150 g de farine de blé T80
  • 100 g de beurre demi-sel à température ambiante
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • Sel, poivre

Préparation

  • Commencez par préparer la ratatouille. Emincez l’oignon et faites le revenir dans 1 CS d’huile d’olive pendant quelques minutes. Ajoutez ensuite tous les légumes découpés en petits dés ainsi que les herbes. Couvrez et laissez cuire à feu moyen pendant 45 min – 1 h environ. Remuez régulièrement et vérifiez que ça n’attache pas au fond.
  • Pour le crumble, mélangez la farine, le parmesan râpé, le piment et le poivre dans un saladier. Découpez le beurre en tout petits dés et ajoutez-le dans le saladier. Mélangez à la main, du bout des doigts, pour obtenir un mélange très granuleux.
  • Versez de la ratatouille dans un plat à gratin et recouvrez de crumble.
  • Enfournez pour 30 minutes à 180°C.
  • Servez bien chaud. Ce jour là, je l’avais accompagné d’une omelette à la tapenade, un régal !

Crumble salé à la ratatouille

Crumble salé à la ratatouille

Note : pour une version végétalienne, pourquoi ne pas essayer avec de la margarine vita coco et un parmesan végétal (à base de noix de cajou, levure malté et sésame).

Bon appétit !

 

Pizza végétarienne aux aubergines, chèvre et miel

Pizza végétarienne aux aubergines, chèvre et miel

A la maison, on profite souvent du weekend pour se préparer de bons petits plats qui prennent un peu plus de temps que d’habitude. C’est typiquement le cas de la pizza. Jo fait la pâte maison (avec amour). Il faut donc avoir un peu de temps devant soi pour la laisser lever tranquillement 1 h.

Pour la garniture, je vous propose une version d’été  avec une pizza végétarienne aux aubergines, chèvre et miel. Je l’ai goûté pour la première dans une pizzeria, mais il n’y avait pas suffisamment d’aubergines dessus à mon goût. On l’a donc reproduite à la maison avec des tonnes de légumes dessus ! 😉

D’après mes deux goûteurs en chef, c’est, je cite « la meilleure pizza qu’on est jamais fait ». Donc allez-y les yeux fermés !

Pizza végétarienne aux aubergines, chèvres et miel

Pizza végétarienne aux aubergines, chèvre et miel

Ingrédients

Pour la pâte

  • 400 g de farine
  • 200 g d’eau à température ambiante
  • 1 cc de sel
  • 1 sachet de levure boulangère
  • 1 cc de sucre (optionnel)

Pour la garniture

  • 1 petit pot de sauce tomates
  • 1 boule de mozzarella
  • 1 grosse aubergine
  • 1 bûche de fromage de chèvre
  • Miel
  • Origan

Pizza végétarienne aux aubergines, chèvres et miel

Préparation

  • Commencez par préparer la pâte à pizza. Mélangez dans un grand saladier la farine, la levure, le sel et le sucre. Faites un puit au milieu, et ajouter l’eau petit à petit. Pétrissez jusqu’à obtenir une pâte bien lisse et souple. N’hésitez pas à ajouter un peu d’eau ou de farine si nécessaire.
  • Placer un linge humide sur le saladier, et laissez reposer 1 h à température ambiante.
  • Une fois que la pâte est levée, étalez-la à la main sur une plaque. Répartissez l’ensemble des ingrédients : la sauce tomates, la mozzarella découpée en petits morceaux, des tranches d’aubergines, les rondelles de fromage de chèvre et les feuilles d’origan. Ajoutez un filet de miel.
  • Enfournez pendant 20 – 25 minutes à 200°C.
  • Dégustez !

Pizza végétarienne aux aubergines, chèvres et miel

Vous faites souvent des pizzas ?

Fondant au chocolat et aux courgettes

Fondant au chocolat et aux courgettes

Pour changer des salades, aujourd’hui je vous propose une recette de dessert, ou de goûter : un fondant au chocolat et aux courgettes. Soyons fous, il pourra même être dégusté au petit déjeuner, avec un thé et du yaourt de soja. C’est un gâteau que je fais souvent en été, pour aider à venir à bout des tonnes de courgettes qui sortent du potager.

J’ai adapté la recette du dernier Vital magazine. Elle est toute simple, seulement 6 ingrédients et le gâteau est prêt à être enfourné en 5 minutes. Ce fondant au chocolat et aux courgettes est végane et sans gluten, parfait pour les ventres sensibles donc.

J’utilise de la farine de coco parce que j’aime le petit goût que cela donne mais vous pouvez mettre de la poudre d’amandes à la place par exemple. Si vous n’êtes pas intolérants au gluten, vous pouvez utiliser une farine de blé T80 classique.

Je mixe les courgettes de façon à obtenir une sorte de « compote de courgettes ». Vous pouvez aussi les râper, mais du coup on retrouvera des morceaux de courgettes dans le gâteau. ça ne se sentira pas au goût, mais ça pourrait décontenancer les moins aventuriers culinairement parlant, alors que mixées, on ne les repère plus du tout ! Une bonne façon de faire manger des légumes aux plus récalcitrants. 😉

Fondant au chocolat et aux courgettes

Pour un beau gâteau gourmand

Ingrédients

  • 350 g de petites courgettes
  • 200 g de chocolat noir à 70% de cacao
  • 200 mL de lait de soja
  • 50 g de farine de riz semi-complet
  • 50 g de farine de coco
  • 50 g de sucre complet
  • 1 pincée de sel

Préparation

  • Dans une petite casserole, mettez le chocolat noir à fondre avec le lait de soja sur feu très (très) doux.
  • Mixez les courgettes jusqu’à obtenir une « compote ». Versez le mélange lait et chocolat dessus. Ajoutez le reste des ingrédients et mélangez bien.
  • Versez dans un moule à manquer de 22 cm de diamètre.
  • Enfournez pour 30 minutes à 180°C.
  • Laissez refroidir complètement avant de démouler (sinon le gâteau va se casser en petits morceaux). Dégustez avec un thé ou une limonade maison.

Bon appétit !

Salade de haricots rouges façon chili

Salade de haricots rouges façon chili

Une troisième salade estivale ! La dernière de la série? Probablement pas vu que c’est notre plat principal quasiment tous les soirs en ce moment. Aujourd’hui c’est une salade de haricots rouges façon chili, avec des épices qui piquent un peu dedans (mais trop quand même parce que sinon je ne peux plus la manger)(mais vous, vous pouvez en mettre beaucoup)(et j’arrête avec les parenthèses).

Si vous aimez ça, remplacez le persil par de la coriandre. Moi je n’aime pas du tout cette herbe, donc vous n’en verrez jamais sur dans les recettes du blog et je me du persil partout à la place.

J’ai pris des haricots en conserve, parce qu’il m’en restait des vacances. Libre à vous d’utiliser des haricots secs. Il faudra juste vous organiser un peu pour gérer les temps de trempage et de cuisson les jours précédents, avant de préparer la salade.

Je vous donne les proportions que l’on mange à la maison mais adaptez les à vos besoins et votre appétit ! Nous, on mange beaucoup, rapport à tout le sport qu’on fait et à la taille de l’estomac de Jo. 😉

Salade de haricots rouges façon chili

Pour deux personnes, en gros plat principal

Ingrédients

  • 250 g de haricots rouges cuits
  • 1 petite boite de maïs en grains
  • 1/2 concombre
  • 2 tomates
  • 1 poivron mariné
  • 1 avocat (facultatif)
  • Persil frais
  • Basilic frais
  • Ail en poudre, paprika,  piment de Cayenne
  • Jus de citron vert
  • Sel, poivre

Préparation

Découpez les légumes tous petits dés, rincez les haricots rouges et le maïs à l’eau, ciselez les herbes. Mélangez tout dans un saladier. Ajoutez les épices selon votre goût, salez et poivrez. Moi je met beaucoup d’ail en poudre et de paprika, contre peu de piment.

Versez un filet de citron vert. Mélangez à nouveau et c’est prêt ! C’est l’été, on reste sur les recettes hyper rapides et pratiques !

Bon appétit !

Salade de quinoa, tomates, abricots & halloumi grillé

Salade de quinoa, tomates, abricots & halloumi grillé

Avec les grandes chaleurs, on rentre dans la période déclinaison des salades estivales sous toutes leurs formes. Attendez-vous donc à en voir quelques-unes arriver sur le blog prochainement. Aujourd’hui je vous propose une belle salade de quinoa, tomates, abricots et halloumi grillé. Le halloumi est un fromage à base d’un mélange de lait de chèvre et de brebis. Il a la particularité de ne pas fondre quand on le chauffe, ce qui le rend parfait pour les grillages. Et surtout, il rend tout meilleur (si si je vous jure). Le seul problème c’est qu’on le trouve encore rarement dans les magasins en France. Il faut aller dans les épiceries libanaises pour mettre la main dessus (autant vous dire que ça ne coure pas les rues dans ma campagne). Donc si vous n’en avez pas sous la main, vous pouvez le remplacer par un peu de feta, par du tofu lactofermenté au tamari ou ne rien mettre.

J’ajoute des graines de tournesol pour le côté croquant de la chose et parce que c’est pas cher. Si vous en avez, mettez plutôt des pignons de pin, que vous aurez torréfiés à secs quelques instants auparavant. Vous m’en direz des nouvelles. Personnellement le prix des pignons de pin en magasin bio me donne des sueurs froides, donc je fais sans. XD

Salade de quinoa, tomates, abricots et halloumi grillé

Salade de quinoa, tomates, abricots & halloumi grillé

Pour 2 personnes

Ingrédients

  • 2 poignées de jeunes pousses d’épinards (ou de mesclun à défaut)
  • 160 g de quinoa français
  • 250 g de tomates cerises
  • 1 abricots
  • 2 CS de graines de tournesol
  • 100 -125 g de halloumi
  • Thym
  • Huile de colza
  • Vinaigne balsamique
  • Sel, poivre

Préparation

  • Commencez par bien rincer le quinoa, puis mettez le à cuire dans de l’eau bouillante salées pendant une vingtaine de minutes.
  • Découpez le halloumi en dés et faites le dorer quelques minutes dans une poêle, à sec. Torréfiez les graines de tournesol.
  • Lavez les pousses d’épinards, les tomates cerises et l’abricot. Découpez tomates et abricot en morceaux et répartissez les légumes dans deux bols. Ajoutez le quinoa cuit, le halloumi grillé. Parsemez de graines de tournesol, de thym séché et assaisonnez selon votre goût. Généralement je verse 1 CS d’huile de colza par personne et un peu moins de vinaigre balsamique, à l’œil. Avec un peu de miel ça serait sans doute très bon également.

Avec tout ça, vous obtenez une très bonne salade chaude-froide très colorée, parfaite pour un soir d’été.

Salade de quinoa, tomates, abricots et halloumi grillé Salade de quinoa, tomates, abricots et halloumi grillé

Bon appétit !