Salade printanière aux petits pois, fèves & asperges vertes

Salade printanière aux petits pois, fèves & asperges vertes

C’est l’heure de la première recette printanière de 2018 sur le blog. Je ne sais pas chez vous mais à Nantes, nous sommes passés de l’hiver à l’été sans transition aucune. Ça fait tout drôle. Voilà pour le point météo ! Du coup, on a eu très envie de salade à la maison. Manger chaud par 27°C, c’était non. J’ai donc fait une belle salade printanière composée avec tous mes ingrédients fétiches de la saison : des petits pois, des fèves, des asperges et de la feta.

Pour des questions pratiques et financières, avouons-le, je prends des petits pois et des fèves surgelés. C’est très bon et abordables. Par contre, pas de petits pois en conserve par pitié, c’est une insulte à ces magnifiques petites billes vertes ! Oui carrément !

Comme le gruau d’avoine nécessite un temps de trempage et un long temps de cuisson, j’en fais cuire pour plusieurs repas. Souvent je le prépare la veille. Il cuit tranquillement pendant qu’on mange autre chose ce jour-là.

Salade printanière aux petits pois, fèves & aspergesSalade printanière aux petits pois, fèves & asperges

Salade printanière aux petits pois, fèves & asperges vertes

Pour 2 gourmands

Ingrédients

  • 120 g de gruau d’avoine
  • 200 g de petits pois (surgelés ici)
  • 200 g de fèves pelées (surgelées ici)
  • 250 g d’asperges vertes
  • 12 radis roses
  • 60 g de feta
  • 2 brins de menthe
  • 1 CS d’huile d’olive parfumé
  • 2 CS de jus de citron jaune
  • Sel, poivre

Salade printanière aux petits pois, fèves & aspergesSalade printanière aux petits pois, fèves & asperges

Préparation

  • La veille, faites tremper le gruau d’avoine pendant une nuit. Le jour J, faites-le cuire pendant 45 minutes dans de l’eau bouillante avec une cuillère à café de bouillon de légumes. Egouttez et réserver au frais.
  • Faites cuire les petits pois et les fèves dans un large volume d’eau bouillante comme indiqué sur le paquet (dans la même casserole ça fonctionne très bien). Découpez les asperges en petits tronçons et faites-les cuire à la vapeur pendant une douzaine de minutes.
  • Lavez et découpez les radis roses en rondelles. Ciselez la menthe.
  • Mélangez tous les ingrédients dans un saladier, ajoutez l’huile, le jus de citron ainsi que la feta émiettée. Assaisonnez à votre goût.
  • Réservez au frais jusqu’au moment de servir et régalez-vous !

Salade printanière aux petits pois, fèves & asperges

Bon appétit !

Un long weekend à Quiberon

Un long weekend à Quiberon

Me revoilà avec un nouveau billet découverte des jolis endroits autour de chez moi ! Je vous parlais en début d’année de notre volonté de mieux connaître la France avant de continuer à voyager à l’étranger, et surtout de découvrir notre nouvelle région. Avec cette idée en tête, nos pas nous ont menés sur la presqu’île de Quiberon au début du mois de mars.

C’est une amie qui nous a conseillé d’aller là-bas. Quiberon est bien connu pour sa Thalasso thérapie (que nous n’avons pas testée) (c’était complètement hors budget^^) et son littoral sauvage, qui offre de superbes panoramas. Apparemment, en été, l’endroit est surpeuplé, c’est la rançon du succès ! Comme nous y étions à la fin de l’hiver, on a pu profiter de la côte sauvage tranquillement, avec très peu de monde sur les sentiers. Par contre, on a dû composer avec la pluie et le vent. Mais en même temps, Quiberon, c’est en Bretagne donc on n’a pas vraiment le droit de se plaindre de la pluie ! 😉 Pour l’anecdote, comme il commençait à pleuvoir à la fin de notre première balade, nous sommes rentrés en stop. C’était la toute première fois que je faisais ça, j’ai eu l’impression d’être une grande aventurière !

Durant trois jours, on s’est promené à pieds le long de la côte. On a dû marcher une quarantaine de kilomètres, tranquillement. On a principalement profité du sud et de l’ouest de la presqu’île : depuis la pointe du Conguel jusqu’au port de Portivy. On a également fait un petit tour du côté de saint-Pierre de Quiberon pour aller voir les alignements de dolmens à Kerbourgnec, mais franchement, ce n’est pas exceptionnel. La côte sauvage reste le point fort de Quiberon pour les amoureux de nature. C’est aussi un bon spot pour les surfeurs mais on n’en a pas croisé cette fois-ci. Les paysages nous ont beaucoup fait penser à l’Irlande : beaucoup de vert et un littoral très découpé. Au printemps, la ressemblance doit être encore plus frappante, quand le sol est recouvert de petites fleurs roses typiques de la Bretagne et de la côte Irlandaise.

L’autre point fort de ce weekend en amoureux : les crêpes. Là c’est clairement ma gourmandise qui s’exprime ! Je vous donne la bonne adresse de crêperie où nous avons dîné : ça s’appelle La crep’, c’est dans le centre même de Quiberon et c’est délicieux ! Les galettes sont faites maisons, hyper bien garnies et remplies de produits locaux. Si vous êtes dans le coin, vous pouvez y aller les yeux fermés !

Je vous laisse maintenant avec les photos de ce superbe weekend.

D’abord la balade depuis la grande plage de Quiberon jusqu’à la pointe du Conguel

long weekend à Quiberon

long weekend à Quiberon

long weekend à Quiberon long weekend à Quiberonlong weekend à Quiberon

 

Puis plusieurs marches le long de la côte sauvage

long weekend à Quiberon

long weekend à Quiberon long weekend à Quiberon long weekend à Quiberonlong weekend à Quiberonlong weekend à Quiberon long weekend à Quiberon long weekend à Quiberonlong weekend à Quiberonlong weekend à Quiberon

long weekend à Quiberon

Et puis le soir venu, quand la lumière décline…

long weekend à Quiberon long weekend à Quiberon long weekend à Quiberon

 

Vous connaissez Quiberon ? Vous aimez ?